Reprise aujourd’hui du procès de Saddam : Un juge originaire de Halabja préside le tribunal





Le Quotidien — Agences Un nouveau juge originaire de la localité kurde de Halabja, Raouf Rachid Abdel Rahmane, a été désigné hier pour présider les débats dans le procès de l'ancien président irakien Saddam Hussein qui reprend aujourd’hui, a-t-on appris auprès du Haut tribunal pénal et de source kurde. "Raouf Rachid Abdel Rahmane a été choisi pour présider la chambre du tribunal jusqu'à ce qu'une décision soit prise concernant la démission du juge Rizkar Amine", a déclaré à l'AFP le juge d'instruction Raed al-Jouhi, en lisant un bref communiqué de la juridiction. Selon Jouhi, le nouveau juge, un Kurde comme son prédécesseur, est né en 1941. Il a été diplômé en droit en 1963 et a exercé en tant qu'avocat et magistrat. Le juge Abdel Rahmane, qui travaille comme magistrat depuis les années 1990, a été bâtonnier des avocats de la province de Soulaiminyah. L'entourage du juge Rizkar Amine a indiqué que ce dernier n'avait pas l'intention de revenir sur sa démission. "Le juge maintient sa décision de démissionner et affirme qu'elle est définitive et irrévocable en dépit de tous les efforts déployés pour le pousser à revenir sur sa démission", a indiqué un proche de Rizkar Amine. Selon ce proche, "le juge suivra à la télévision le déroulement de l'audience aujourd’hui, de son domicile à Soulaiminyah (nord), et ne se rendra pas à Bagdad pour la présider". Le juge d'instruction al-Jouhi n'a donné aucune indication sur les raisons qui ont poussé le Tribunal à ne pas attribuer la présidence au juge Saïd al-Hamachi, un chiîte de 53 ans, qui est le plus ancien des membres de la chambre jugeant Saddam Hussein. Un organisme chargé de purger l'administration et les institutions de l'Etat du parti Baâth dissous, reproche à Saïd Al-Hamachi ses liens supposés avec le parti.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com