Série d’attaques en Irak : La Résistance maintient la pression





Trois soldats américains et plusieurs policiers irakiens ont été tués hier dans une série d’attaques de la Résistance et ce à quelques heures de l’expiration du délai accordé aux partis politiques pour contester le résultat des élections législatives. Le Quotidien — Agences Deux soldats américains ont été tués et un blessé dans l’explosion d’un engin artisanal au nord de Bagdad, a annoncé hier l’armée américaine. «Deux soldats de l’armée de l’air ont été tués et un blessé dans l’explosion d’un engin artisanal près de Taji», a indiqué l’armée américaine dans un communiqué. Un troisième soldat américain a été tué à Bagdad dans l’explosion d’une bombe placée sur le bord de la route, alors qu’il participait à une patrouille à pied, a annoncé l’armée dans un communiqué. Par ailleurs, trois policiers ont été tuées, outre le kamikaze, et cinq blessées dans l’attaque suicide à la voiture piégée qui visait une patrouille de police devant l'ambassade d'Iran à Bagdad, située à proximité immédiate du secteur hyper-protégé de la zone verte, a indiqué une source de sécurité. "Un kamikaze à bord d'une voiture piégée s'est fait sauter à proximité d'un poste de contrôle devant l'ambassade d'Iran", a indiqué cette source, sans pouvoir préciser si les victimes étaient des civils ou des policiers. Toutefois des images diffusées en direct par la télévision ont montré le corps d'un policier carbonisé dans son véhicule en feu, alors que des membres déchiquetés étaient répandus sur le sol. Le secteur, situé dans le centre de Bagdad et à proximité de la Zone verte, qui abrite les institutions irakiennes et les ambassades américaine et anglaise, a été bouclé par les forces de sécurité. A Mahmoudiya, théâtre de fréquentes attaques contre les pèlerins chiîtes se rendant vers les villes saintes de Karbala et Najaf, quatre civils ont été blessés par l'explosion d'une voiture piégée devant le tribunal de la ville, selon les services de sécurité. Dans le Nord de l'Irak, à Kirkouk, cinq policiers ont été blessés par l'explosion d'une bombe visant une patrouille de police. A Al-Dour, une Irakienne employée comme femme de ménage sur une base américaine, a été abattue par des hommes armés. * Contestations Les partis politiques irakiens ont jusqu'à hier soir pour présenter officiellement leurs contestations des résultats des élections législatives du 15 décembre dernier. Ces élections ont accordé la majorité relative aux chiîtes conservateurs qui obtiennent 128 sièges sur 275, et ne disposent donc pas de la majorité absolue. Dès l'annonce des résultats, vendredi dernier, les divers partis ont estimé que le complexe système de répartition des voix résultant du mode de scrutin à la proportionnelle partielle, les privait de plusieurs sièges de députés. Ils ont annoncé qu'ils contesteraient les résultats auprès de la Commission électorale indépendante, et doivent donc le confirmer avant lundi soir. La communauté internationale, et en particulier les Etats-Unis, ont appelé ces derniers jours, les forces politiques irakiennes à s'entendre pour former un gouvernement d'union d'où aucune communauté religieuse ne serait exclue.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com