Irak : Cinq GI’s tués, deux allemands enlevés





Cinq soldats américains ont été tués ces derniers 48 heures en Irak où deux allemands ont été enlevés sur fond d’attaques de la Résistance qui ont fait plusieurs morts notamment parmi les forces de l’ordre. Le Quotidien — Agences Cinq soldats américains sont morts ces derniers 48 heures en Irak, deux dans un accident de la route et trois dans l'explosion de deux bombes, a indiqué mardi l'armée américaine. "Deux soldats de la Division multinationale Bagdad ont été tués lorsqu'une bombe placée sur le bord de la route a explosé au passage de leur véhicule, dans le sud-est de Bagdad", a indiqué l'armée américaine. "Un soldat a été tué sur le coup et le deuxième a succombé à ses blessures alors qu'on le conduisait dans un hôpital militaire", a-t-elle ajouté dans un communiqué. Deux Marines sont morts dans un accident de la route dans la province d'Al-Anbar (ouest), avait indiqué auparavant l'armée. Enfin, "un soldat américain de la Division multinationale Bagdad a été tué dans l'explosion d'une bombe placée sur le bord de la route, alors qu'il participait à une patrouille à pied dans le sud-ouest de la capitale", avait annoncé lundi l'armée. * Attaques en série Par ailleurs un policier irakien a été tué et une dizaine blessés dans différentes attaques à l’explosif survenu hier en Irak. A Kirkouk (255 km au nord de Bagdad), un policier a été tué et trois autres blessés lorsqu'une bombe placée au bord de la route a explosé à l’aube au passage d'une patrouille de la police dans un quartier est de la ville, selon le colonel de police Bassoun Abdallah. Toujours dans la ville de Kirkouk, un responsable du ministère de l'Intérieur a échappé à une attaque à la voiture piégée qui a explosé au passage de son convoi. Deux de ses gardes et deux autres personnes ont été blessés. A Mossoul, une voiture piégée a explosé à l'aube dans le quartier de Ghazlani, a indiqué la police qui n'a pas fait état de victimes. Selon la police, l'attaque visait une patrouille américaine. Un porte-parole américain, a affirmé qu'il n'était pas possible dans l'immédiat de confirmer cette attaque. Un engin artisanal a explosé au passage d'une patrouille britannique dans la ville de Bassorah, à 550 km au sud de Bagdad, blessant quatre civils selon la police locale. L'armée britannique a précisé que l'attaque avait eu lieu à proximité d'une école et qu'un soldat britannique avait été légèrement blessé, ainsi que plusieurs écoliers. A Bagdad, un éboueur a été blessé, en début de matinée, par l'explosion d'un engin piégé enfoui dans des détritus à Karrada, quartier central de la capitale, a-t-on indiqué de source sécuritaire. * Enlèvement Toujours sur le terrain, deux ingénieurs allemands travaillant pour une société de sous-traitance à la raffinerie de Baïji, à 200 km au nord de Bagdad, ont été enlevés hier matin dans leur complexe résidentiel, a indiqué la police irakienne, citant des informations recueillies sur place. "A 08H00 (05H00 GMT), des hommes portant l'uniforme de l'armée et se trouvant à bord de véhicules civils ont pénétré dans le complexe résidentiel de Baïji et emmené, sous la menace de leurs armes, deux ingénieurs allemands travaillant pour une société arabe de détergents", a-t-on ajouté. Les deux ingénieurs ont été conduits vers une destination inconnue, a-t-on ajouté. Interrogé, un diplomate de l'ambassade d'Allemagne à Bagdad a affirmé que la chancellerie enquêtait sur les informations relatives à la disparition de deux ressortissants allemands dans le nord du pays. Il a affirmé que des Allemands travaillaient bien à Baïji, dans la centrale électrique. Un ressortissant brésilien, Joao José Vasconcellos, qui travaillait pour l'entreprise Norberto Odebrecht, avait été enlevé le 19 janvier 2005 à Baïji et on est toujours sans nouvelles de lui un an plus tard.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com