Ali Boumnijel : «Eviter tout relâchement»





Pour le gardien de l’E.N, le match de tout à l’heure face aux Bafana Bafana représente une belle opportunité pour confirmer le résultat du duel livré aux Chipolopolo Zambiens. *De notre envoyé spécial Kamel ZAIEM Comment évaluez-vous le premier match remporté largement face à la Zambie? L’efficacité a été au rendez-vous, mais l’équipe n’a pas livré un grand match. Il a fallu encaisser un but pour réagir de cette manière. C’est dire que nous avons joué avec le feu avant de maîtriser la situation. Face à d’autres adversaires plus forts, il va falloir faire preuve de plus de concentration et les empêcher de nous devancer au score. En somme, nous avons fait l’essentiel et ce match a permis à Santos de renouer avec les filets et le libérer de son blocage. L’équipe est-elle capable de hausser le rythme lors de ses prochaines sorties? Je pense que oui car le premier match est toujours difficile à négocier quel que soit l’adversaire et les grandes équipes voient leur rendement s’améliorer à mesure que la compétition commence. Nous disposons d’un ensemble fort à tous les niveaux et le coach peut à chaque fois, compter sur de nouveaux atouts selon les caractéristiques de l’adversaire. Après cette première journée, comment jugez-vous les équipes de votre groupe? Il est encore tôt pour juger objectivement les quatre équipes. La Tunisie et la Guinée ont frappé fort d’emblée et ont affiché leurs ambitions, mais il faut éviter tout relâchement car les deux autres adversaires vont sûrement essayer de réagir. On aura une meilleure idée après notre second match. Vous affronterez tout à l’heure une équipe sud-africaine blessée. Est-ce un avantage pour la Tunisie? C’est peut-être mieux ainsi, d’autant que la confiance des Bafana Bafana a pris un sérieux coup, mais il faut faire très attention et tenir compte de la réaction de l’adversaire qui jouera cet après-midi ses dernières cartes. A présent, vous connaissez mieux votre adversaire. Quels sont ses points faibles et ses atouts? Il s’agit d’une équipe qui dispose de deux très bons attaquants qu’il faut surveiller de près. Son entre-jeu n’est pas brillant, mais il faut l’empêcher de développer des offensives. En défense, on a constaté une certaine lenteur mais son coach pourrait opérer des changements. Malgré tout cela, nous devons être prudents et concentrés pour éviter toute mauvaise surprise.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com