Cinq Irakiennes parmi 424 détenus qui doivent être libérés aujourd’hui





Le Quotidien-Agences Cinq Irakiennes se trouveront parmi 424 détenus qui seront libérés aujourd’hui, a annoncé hier le ministère de la Justice à Bagdad, en affirmant que ces élargissements ne sont pas liés à une demande des ravisseurs d'une journaliste américaine que soient relâchées toutes les prisonnières irakiennes. La décision a été prise mardi par une commission irako-américaine chargée d'examiner les dossiers des détenus dans les prisons gérées par la Force multinationale, a indiqué un porte-parole du ministère de la Justice. Les ravisseurs de Jill Carroll, journaliste âgée de 28 ans travaillant pour le quotidien américain Christian Science Monitor, se présentant comme les "Brigades de la vengeance", ont menacé le 17 janvier de la tuer sous 72 heures si les prisonnières en Irak n'étaient pas libérées. Aucune information n'a été donnée depuis lors sur le sort de cette Américaine enlevée le 7 janvier par des hommes armés à Bagdad.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com