Colloque international : L’architecture et l’artisanat entre tradition et modernité





«L’architecture et l’artisanat» est le thème du colloque international organisé, hier, dans la ville de Hammamet-Sud (gouvernorat de Nabeul) à l’initiative de l’Ordre des Architectes de Tunisie (OAT) dans le cadre d’une manifestation internationale dont les travaux se tiennent du 25 au 31 janvier 2006. Nabeul-TAP Le programme de cette manifestation comporte une réunion du Conseil de l’Union Internationale des Architectes, une séance plénière élective de l’Union Méditerranéenne des Architectes (UMAR) et une réunion de l’Union du Maghreb Arabe des Architectes (UAM), outre une journée de sensibilisation consacrée au programme de formation des architectes. Quelque 400 architectes, dont 120 participants de 64 pays européens, méditerranéens et africains, ont pris part à cette rencontre marquée par la présence de M. Gaetan Siew, président de l’Union Internationale des Architectes (UIA) ainsi que les présidents des unions internationales et régionales d’architecture. Des communications sur divers thèmes figurent à l’ordre du jour du colloque et ont pour thème «La stratégie nationale de préservation des spécificités architecturales», «La relation entre l’architecture et l’artisan», «Mémoire des formes et des lieux», «La naissance de la ville», «Les villes méditerranéennes entre l’art et l’artisanat», «Mosaïques et construction» et «Artisanat et modernisation». M. Mondher Zenaïdi, ministre du Commerce et de l’Artisanat, qui s’exprimait à l’ouverture de ce colloque a mis en exergue la complémentarité et le lien étroit entre l’architecture et l’artisanat en Tunisie, chacun d’entre eux étant le catalyseur des activités de l’autre, outre leur importance accrue aux plans culturel et du développement. Le ministre a souligné, dans ce contexte, la richesse et l’authenticité qui caractérisent l’architecture et l’artisanat, mettant l’accent sur l’ancrage et le rayonnement de leurs activités à travers les civilisations, ce que reflète parfaitement les maisons troglodytiques de Matmata ainsi que les somptueuses demeures souterraines de Bullaregia, cas uniques dans la région méditerranéenne ainsi que les «Chamsiat», «Kamariat» et les verres à vitres de l’époque islamique.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com