Un mort, 14 cas suspects : La grippe aviaire débarque en Irak





Le Quotidien — Agences Le ministre irakien de la Santé, Abdel Moutaleb Mohammed Ali, a annoncé hier un premier décès dû au virus H5N1 de la grippe aviaire en Irak, dans une déclaration à la presse à Soulaimaniyah, à 330 km au nord de Bagdad. Un responsable de la santé kurde a pour sa part fait état de 14 cas suspects, dont deux fortement soupçonnés d'être contaminés par le virus mortel. "L'adolescente, Chanjin Abdelkader, originaire de la région kurde de Rania (frontalière de la Turquie et de l'Iran), décédée le 17 janvier, est morte du virus H5N1" de la grippe aviaire, a affirmé le ministre, qui s'est rendu au Kurdistan pour rencontrer les responsables de l'hôpital de Soulaimaniyah et les autorités de santé kurdes. "Ce cas a été confirmé par les laboratoires de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au Proche-Orient", a-t-il dit. Il a lancé un appel à l'aide à l'OMS et a espéré "une intervention rapide pour fournir à l'Irak les expertises scientifiques et techniques ainsi que les équipements médicaux nécessaires, en plus des médicaments" pour éviter un risque de pandémie. Le ministre irakien a appelé ses concitoyens à la prudence et à suivre les instructions sanitaires et médicales, au Kurdistan mais également dans le reste du pays. Pour sa part, le responsable de la Santé la province kurde de Soulaimaniyah, Mohammad Khouchanou, a fait état de 14 cas suspects de grippe aviaire au Kurdistan. Des premières analyses n'ont pas montré la présence du virus dans 12 des cas, tandis que les deux derniers sont fortement soupçonnés d'être contaminés, a-t-il dit. Les autorités de Soulaimaniyah ont décidé de décimer les volatiles dans trois régions kurdes limitrophes de la Turquie et de l'Iran.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com