Cameroun – R.D.Congo (2-0) : Comme à l’entraînement !





Comme on s’y attendait, le Cameroun a fait le plein dans le groupe B, signant sa 3ème victoire en autant de rencontres. Cette fois-ci la victime est la RD Congo, deuxième qualifié dans ce groupe, battue «seulement» par 2-0. Un score qui le qualifie grâce au goal-avérage, car en même temps l’Angola a battu le Togo 3-0, mais c’était insuffisant pour passer au second tour. Comme à leur habitude, les «Lions Indomptables» ont fait une véritable démonstration face aux «Simbas» congolais. Ce show a été plié en 2 minutes, puisqu’il a suffit aux Camerounais une petite demi-heure pour concrétiser leur écrasante domination. A la 31’, un coup-franc joué à trois, Webo Eto’o, Geremi a permis au Cameroun d’ouvrir le score d’un tir magistral. Sur cette lancée, Eto’o a enfoncé le clou à la 33’ en y allant de son but habituel. Pendant ce temps, les Congolais qui avaient l’oreille au stade du Caire où se déroulait le match Angola - Togo, n’ont pu faire que de la résistance devant un ensemble camerounais amoureux de son art. Le même scénario s’est répété en 2ème mi-temps durant lequel on n’a vu qu’une seule équipe qui aurait pu alourdir le score par Geremi et Eto’o n'eut été la transversale. Le ménageant probablement pour les quarts de finale dans un match explosif contre la Côte d’Ivoire, les camarades de Song se sont contentés de gérer la partie à leur guise, sans trop forcer, au grand bonheur de Claude Leroy, la coach congolais, qui n’a pas cessé du bord du terrain, d’encourager ses poulains de tenir le coup jusqu’à la fin. Un but qu’ils sont arrivés à atteindre grâce à leur meilleur goal-avérage, mais on ne voit vraiment pas comment ils vont résister à la furia des «Pharaons» en quarts de finale. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com