Groupe B : Des Lions souverains





Il y a eu du suspense jusqu’au bout lors de la troisième et dernière journée mais le bilan du groupe B est net : le Cameroun est au-dessus des autres. La RD Congo a des atouts insoupçonnés et les deux Mondialistes Angola et Togo sont éliminés. Sans gloire pour le Togo, qui quitte la CAN avec trois défaites et une crise au sein de l’équipe. Avec panache pour l’Angola, qui ne sort qu’à la différence de buts, coiffé par la RD Congo qui a su s’imposer sur deux buts d’écart contre le Togo (2-0) alors que l’Angola a dû se contenter d’un but (3-2). Il n’en reste pas moins que la performance des deux Mondialistes est des plus inquiétantes dans l’optique du rendez-vous allemand (9 juin - 9 juillet). Le Togo surtout doit se faire du souci puisque l’affaire Adebayor a débouché sur une crise qui risque de coûter sa place à Stephen Keshi, le sélectionneur nigérian des Eperviers. Quant à la RD Congo, elle est la sensation de ce 1er tour malgré l’absence de sa seule vedette Shabani Nonda. Personne ne donnait cher de leurs chances mais avec un jeu attrayant et aussi beaucoup d’abnégation, les hommes de Claude Le Roy ont su mener leur barque pour toucher au but. Ils ont été brillants contre le Togo (2-0) et héroïques en défense contre l’Angola à 11 contre 10 (0-0) lors de la deuxième journée ainsi que contre le Cameroun en ne concédant pas de buts en 60 minutes alors qu’ils en avaient encaissé deux pendant la première demi-heure. Pour le Cameroun, le premier tour aura été une promenade de santé avec sept buts marqués et un seul encaissé sur un penalty. Samuel Eto’o, avec au moins un but par match et cinq au total, a prouvé qu’il était devant Didier Drogba ou Santos et bien plus que Mido l’attaquant vedette de cette Coupe d’Afrique des nations. Avec la Tunisie, c’est l’équipe la plus impressionnante du tournoi. (TAP)


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com