Le patriarche d’Al-Qods tire la sonnette d’alarme : Beitlahm devient une grande prison





Al-Qods occupée-Agences Le Patriarche latin d’Al-Qods, Mgr Michel Sabbah, a accusé hier Israël de transformer en "grande prison" Beitlahm, la ville natale du Christ selon les Evangiles, en édifant sa barrière de séparation en Cisjordanie. S'exprimant à l'occasion d'une traditionnelle conférence de presse avant les fêtes de la Nativité, il a aussi appelé dirigeants israéliens et palestiniens à mettre un terme aux effusions de sang. Des milliers de pèlerins sont attendus à Beitlahm, où Mgr Sabbah, qui est Palestinien, conduira la traditionnelle messe de Noël. L'économie de cette petite ville, surtout vouée au tourisme, a beaucoup souffert depuis le déclenchement de l'Intifada en septembre 2000. La barrière de séparation qu'Israël édifie en Cisjordanie pour empêcher des infiltrations de kamikazes palestiniens sur son sol a en outre isolé les habitants de Beitlahm d’Al-Qods, située à moins de dix kilomètres, où nombre d'entre eux étaient jadis employés. "A présent, Beitlahm est une grande prison", a déclaré Mgr Sabbah."Il est anormal que des gens vivent en prison. Cela a des répercussions sur la vie économique et sociale des habitants de Beitlahm", a-t-il ajouté. "Il faut mettre un terme aux souffrances trop longtemps connues sur cette terre", a encore dit Mgr Sabbah.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com