Législatives palestiniennes : Tractations pour fusionner les listes du Fatah





Ramallah-Agences Des tractations sont en cours pour fusionner les deux listes du Fatah qui doivent participer aux élections législatives de janvier et permettre ainsi au mouvement d'afficher un front uni, ont indiqué hier des responsables. Deux listes du Fatah, l'une composée par la direction du mouvement et la seconde par des jeunes cadres partisans de changements se sont inscrites auprès de la Commission électorale centrale (CEC) pour disputer les législatives du 25 janvier. Baptisée "l'Avenir", la liste des jeunes cadres est conduite par Marwan Barghouthi, un populaire chef du mouvement qui purge une peine de prison à vie en Israël pour son rôle dans l'Intifadha. "Des tractations sont en cours (pour fusionner les deux listes) et un accord pourrait être conclu dans les deux prochains jours", a déclaré à Dalal Salameh, une députée sortante du Fatah qui figure sur la liste officielle du mouvement pour les prochaines législatives. "Aucune entente n'a été conclue mais nous nous acheminons vers un accord", a-t-elle ajouté. Une source au Fatah parlant sous couvert d'anonymat a affirmé que des "sérieuses consultations" ont eu lieu au cours des dernières 48 heures entre le leader palestinien Mahmoud Abbas et des candidats de la liste de l'Avenir, comme Mohammed Dahlane, pour surmonter les divisions du mouvement. Lors de ces consultations "il a été convenu que le Fatah aura une seule liste qui ne comportera pas de ministres ou des députés sortants ou des membres du Comité central" du Fatah, selon la même source. _____________________________ Elections à Al-Qods-Est : Paris appelle à une coopération israélo-palestinienne Paris-Agences La France a appelé hier Israéliens et Palestiniens à coopérer afin que les élections législatives "se déroulent normalement" et permettent la participation "des résidents de Jérusalem-Est". "A moins d'un mois de la tenue des élections législatives palestiniennes, la France réitère son appel à ce que ces élections se déroulent normalement", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Mattéi. "Il est indispensable qu'une coopération se mette en place rapidement entre les Israéliens et les Palestiniens pour assurer le bon déroulement du scrutin sur le terrain", a-t-il ajouté, en soulignant que "cette coopération doit en particulier permettre la participation au vote des résidents de Jérusalem-Est". Les Etats-Unis ont également appelé avant-hier Israéliens et Palestiniens à régler par le dialogue leur différend sur la tenue des élections palestiniennes à Al-Qods occupée. _____________________________ Hamas : Les Israéliens prêts à négocier Le Quotidien-Agences Cinquante pour cent des Israéliens - contre 47% - sont d'accord pour qu'Israël traite avec le Hamas si cela s'avère nécessaire pour aboutir à un accord de paix, révèle un sondage réalisé à la mi-décembre par l'université hébraïque d’Al-Qods. Le gouvernement israélien considère le mouvement voué à la destruction de l'Etat juif comme un groupe «terroriste» qui doit être désarmé et il lui dénie le droit de participer aux élections législatives palestiniennes de janvier prochain. Selon Yaacov Shamir, qui a dirigé l'étude d'opinion sur le Hamas, les Israéliens ne sont pas devenus plus favorables à ce groupe, qui a revendiqué d'innombrables attentats en Israël, mais ils se rendent mieux compte de sa popularité parmi les Palestiniens. "Ceci dénote une prise de conscience israélienne de ce qui se passe dans l'opinion palestinienne, à savoir que le Hamas est sérieux en affichant son intention de jouer un rôle dans la politique palestinienne. On ne peut l'en empêcher et le public le comprend", estime-t-il.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com