Une Israélienne condamnée pour avoir servi de bouclier humain





Tel-Aviv-Agences Un tribunal de Tel Aviv a condamné à trois ans de prison une Israélienne qui avait volontairement servi de bouclier humain pour protéger un activiste palestinien recherché par l'Etat juif. Acceptant un arrangement avec la justice lui permettant d'éviter la prison à vie, Tali Fahima avait plaidé coupable le mois dernier des accusations de contact avec un agent étranger, information au profit de l'ennemi et désobéissance aux ordres. Ancienne partisane du Likoud, Fahima, 30 ans, avait déménagé à Djénine, en Cisjordanie, au plus fort de l'insurrection palestinienne et s'était liée d'amitié avec Zakaria al Zoubaïdi, leader des Brigades des martyrs d'Al Aksa, mouvement armé lié au Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas. Elle avait alors déclaré à la presse qu'elle restait près de Zoubaïdi pour éviter que l'armée israélienne ne le tue. Fahima a été arrêtée l'an dernier et détenue trois mois avant d'être jugée, une mesure exceptionnelle traditionnellement réservée aux Palestiniens arrêtés en Cisjordanie ou dans la Bande de Gaza.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com