Temime Lahzami : “L’E.S.T. ne doit penser qu’à la victoire”





Le classique CSS - EST est pour dimanche au stade Mhiri de Sfax. Temime Lahzami, le feu-follet de l’EST et de l’EN des années 70 présente ce choc sans pour autant omettre de faire un voyage dans le temps concernant les duels ayant mis face-à-face ces deux glorieuses formations. * Comment se présente ce match entre le CSS et l’EST qui ne sont séparés que d’un seul point au classement? J’estime que la tâche sera très difficile pour l’Espérance car il s’agira d’une rencontre décisive. Une victoire lui donnera des ailes et un échec lui fera mal, très mal même. Quant au CSS, il s’agit d’un club en forme, au moral au top après ses deux derniers succès et puis il joue encore pour le titre, ce qui devrait être très motivant pour ses joueurs. * L’Espérance actuelle a-t-elle les arguments nécessaires pour aller s’imposer à Sfax même? Sur un match tout est possible. Rappelez-vous qu’il y a trois semaines le ST est allé battre le CSS à Sfax. Avec beaucoup d’application et de volonté, la victoire serait possible. * Pensez-vous que l’Espérance n’ait pas d’alternative que la victoire? C’est évident car j’estime qu’un nul équivaudrait à une défaite. C’est pour cela que l’équipe ne devrait penser qu’à la victoire au risque de se faire dépasser par l’un de ses poursuivants qui se bousculent derrière. * Que pouvez-vous attendre de ce classique de notre football? J’espère que le public assistera à un match spectaculaire. Le CSS qui joue pour la première place devra aussi composer avec une certaine pression qui lui pèsera sur les épaules. * Quels souvenirs gardez-vous des matches CSS-EST que vous avez livrés en tant que joueur? C’était souvent des rencontres spectaculaires disputées par des joueurs doués techniquement. Sur le terrain malgré l’importance du résultat, on gratifiant le public d’un spectacle de choix. * Qu’est-ce qui a changé aujourd’hui? Même si les deux clubs ne comptent plus dans leurs rangs des joueurs d’un haut niveau technique, ils sont toujours là, en haut de la hiérarchie et c’est là que réside leur mérite. Propos recueillis par Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com