Le ministre de la Communication et des Relations avec la Chambre des députés et la Chambre des conseillers : La stratégie nationale de mise à niveau des médias va bon train





• Psychose de la grippe aviaire : la nouvelle stratégie de communication adoptée commence à donner des résultats probants • Co-tutelle pédagogique du ministère de l’Enseignement supérieur et du ministère de la Communication sur l’IPSI En réponse aux questions des députés relatives au secteur de l’information, M. Rafaâ Dekhil, ministre de la Communication et des Relations avec la Chambre des députés et la Chambre des conseillers, a souligné que le ministère a traité le sujet de la grippe aviaire avec beaucoup de professionnalisme. «C’est vrai que les médias n’ont pas réagi rapidement pour dissiper la phobie de la grippe aviaire. Mais le ministère a mis en place un Conseil auquel ont contribué tous les intervenants pour mettre fin à cette phobie infondée. Les résultats préliminaires de la nouvelle stratégie de communication adoptée sont rassurants», a-t-il indiqué. Le ministre a révélé également que l’Institut de Presse et des Sciences de l’Information (IPSI) sera placé sous la co-tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et du ministère de la Communication et des Relations avec la Chambre des députés et la Chambre des conseillers. D’autre part, M. Dékhil a affirmé que les récentes mesures présidentielles relatives au secteur de l’information prouvent que la stratégie nationale de mise à niveau des médias va bon train. «L’augmentation des subventions accordées à la presse des partis, la mise en place du Fonds de solidarité des journalistes, la création d’une radio culturelle, la suppression du dépôt légal, les sessions de formation qu’organise le CAPJC, le nouveau siège de l’ERTT constituent autant de mesures qui concrétisent les décisions du Chef de l’Etat en matière de mise à niveau du secteur», a-t-il ajouté. S’agissant du rôle dévolu au Conseil supérieur de la Communication devenu pluraliste et plus représentatif, le ministre a fait remarquer que le gouvernement espère que le Conseil contribue à la consolidation de la liberté de presse. En ce qui concerne le caractère répressif de certains articles du code de la presse, le ministre a indiqué qu’aucun code de la presse de par le monde n’est exempt de mesures répressives. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com