Réorientation universitaire : L’Université de Jendouba offre 656 places…





Les institutions d’enseignement supérieur relevant de l’Université de Jendouba ouvrent une série de concours de réorientation universitaire au titre de l’année 2006. 656 places au total seront mises à la disposition des étudiants titulaires du baccalauréat 2005 désirant changer de filière d’études. Détails. Tunis-Le Quotidien Les épreuves des différents concours comprennent des essais de culture générale et des tests spécifiques à chaque spécialité concernée par les concours. Fixés pour les deux jours des 22 et 23 mars 2006, ces concours s’inscrivent en fait dans le cadre de la session de 2006 de réorientation universitaire consacrée aux étudiants déjà inscrits en 1ère année d’études supérieures titulaires du bac 2005. Il importe de préciser que les postes à pourvoir dans les différentes institutions relevant de l’Université de Jendouba sont destinés aux étudiants, candidats, inscrits dans toutes les universités du pays sans exception. Les concours seront organisés simultanément dans les dix institutions d’enseignement supérieur des gouvernorats du Nord-Ouest, à savoir Jendouba, Le Kef, Béja et Siliana. A la Faculté des sciences juridiques, économiques et de gestion de Jendouba, 249 places sont mises à la disposition des candidats désirant s’inscrire dans l’une des cinq (5) filières existantes. Il s’agit des sciences économiques et de gestion, avec 148 postes vacants, les sciences juridiques (45), l’informatique de gestion (24), le commerce de l’informatique (19) et enfin la gestion des PME. A l’Institut supérieur des sciences humaines de Jendouba, les concours de la réorientation concerneront les spécialités des langues, à savoir l’anglais, le français ainsi que l’histoire et les techniques de la publicité et du marketing. Le nombre des places disponibles dans cet institut est de 179 postes. Le reste des postes qu’offre l’Université de Jendouba se répartissent successivement entre l’Institut supérieur des études appliquées en humanités du Kef, l’Institut supérieur des langues appliquées et de l'informatique de Béja, l’Institut supérieur des arts lyriques et scéniques du Kef, l’Institut supérieur des arts et des métiers de Siliana, l’Ecole supérieure des ingénieurs d’équipement rural de Medjez El Bab, l’Institut des forêts et de l’élevage de Tabarka, l’Ecole supérieure de l’Agriculture du Kef et enfin l’Institut supérieur du sport et de l’éducation physique du Kef. La date limite de dépôt des candidatures pour les concours dans ces différentes institutions a été fixée au 31 janvier 2006. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com