Rongé par le doute : Il tabasse sa femme en pleine rue





Un époux a été arrêté par les agents de police de la Cité Ettadhamen après avoir agressé sa femme en pleine rue. L’homme soupçonnait sa douce moitié d’avoir quitté le droit chemin. Tunis - Le Quotidien Les faits de cette affaire ont éclaté alors que le mari rentrait chez lui en début de ce mois. Le hasard a voulu ce jour-là qu’il croise sa femme en pleine rue. Il fut surpris de découvrir que sa douce moitié portait ses meilleurs habits et paraissait se rendre à un rendez-vous très important. Bien évidemment, le mari n’a pas omis de lui demander où elle se rendait. Coup de théâtre, sa femme a refusé de lui fournir la moindre indication sur sa destination. Cette réaction n’était pas pour plaire à l’époux qui a eu déjà vent de quelques rumeurs à propos de la mauvaise conduite de sa femme. Du coup, il s’est déchaîné exigeant de son épouse de lui expliquer les raisons de son attitude. Il faut dire que le ton a monté d’un cran entre les deux époux. Dans la mêlée, la situation a dégénéré. Le mari ne pouvant pas contenir sa colère a usé de la force physique pour agresser sa femme. Il lui asséna plusieurs coups de poing avant de la faire tomber par terre et la ruer de coups de pieds. L’épouse perdit connaissance et fut transportée par des passants, à l’hôpital. Les médecins qui ont diagnostiqué une incapacité physique de l’ordre de trente pour cent ont prescrit à l’épouse un repos de quarante jours. Conjointement, les responsables de l’hôpital ont alerté les autorités. Une information judiciaire a été ordonnée suivie de l’ouverture d’une enquête laquelle a abouti à l’arrestation de l’époux. Lors de son interrogatoire le suspect a déclaré que depuis quelques temps, il a eu vent de plusieurs rumeurs qui évoquent toutes une mauvaise conduite de l’épouse. Cette dernière a pris l'habitude de quitter le domicile conjugal, pendant l’absence de son mari. Pensant qu’il s’agit de simples bobards, il n’a accordé aucun intérêt à ces rumeurs jusqu’au jour où il est tombé sur sa propre femme très bien habillée et paraissant se rendre à une fête. C’était, estima-t-il, de son droit de lui demander où elle se rendait. Malheureusement, sa femme a pris un ton provocateur voire moqueur en refusant de lui répondre. C’est à ce moment-là qu’il a perdu la raison en se déchaînant contre elle lui portant plusieurs coups de poing et de pieds. L’enquête close, l’époux a été inculpé de coups et blessures ayant provoqué une incapacité physique grave. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com