S.T. : A Aïn Draham, pour une bouffée d’oxygène





Pas de répit pour les Stadistes. Les contre-performances se poursuivent au même titre que les matches difficiles qui n’en finissent pas. L’effectif est, depuis hier, à Aïn Draham pour préparer le difficile déplacement à Jendouba. Malgré la gravité de la situation actuelle, on continue à travailler et à chercher des solutions pour quitter la zone rouge. Vendredi prochain, les Stadistes auront à négocier l’un des matches les plus importants de la saison. Face à Jendouba Sport, le ST jouera en quelque sorte à quitte ou double car une nouvelle défaite le contraindra à passer la trêve sur du feu. * Dans de bonnes conditions Comme ce fut le cas en coupe, les Stadistes ont choisi la région de Aïn Draham pour s’assurer la meilleure préparation possible. Du côté du Bardo, on s’investit totalement pour réunir toutes les conditions idéales qui permettent au club de voir le bout du tunnel. C’est le moins qu’on puisse faire en attendant des efforts plus évidents afin de recruter quelques éléments capables d’améliorer le rendement offensif en premier lieu. Pour le moment, seul Mohamed Bahri a été engagé et le Guinéen, un attaquant, continue à subir un test. On parle de plus en plus de l’arrivée d’un Ivoirien et même d’un quatrième Brésilien, mais pour le moment, on attend encore. * Sellini au Kef L’effectif est en train de changer au Bardo. En effet, les dirigeants ont accepté de laisser partir quelques joueurs qui ne semblent plus pouvoir donner un plus bien que c’est Robertinho en personne qui a conseillé de les recruter. C’est le cas de Sellini, finalement cédé à l’Olympique du Kef, son club d’origine, pour des raisons familiales. De même, Mehaouech a été prêté à El Makarem alors que Chedli Chaâr, pourtant titulaire lors des premières journées, est lui aussi, sur le départ. Les dirigeants du CSHL l’ont déjà contacté et leurs homologues stadistes sont, paraît-il, prêts à négocier un tel transfert. Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com