C.A.B. : Avec le même allant





Après un méritoire nul a Tunis contre l’EST et une belle victoire dimanche dernier contre l’ASM, les Cabistes sont sur une orbite positive. Ils doivent donc confirmer demain à Sousse contre l’ESS. Il est clair que, face à des Etoilés aguerris, devant leur public et en pleine confiance, la partie ne sera pas de tout repos pour les Bizertins. Mais, avec la volonté (comme celle affichée contre l’ASM) et un mental d’acier, tout est permis. De plus le coaching de Ali Fergani (qui est pour beaucoup dans la dernière victoire pourrait s’avérer une fois de plus payant). Mais sans tomber dans un optimisme béat, la prudence doit être de mise. C’est ce que ne cesse de répéter l’entraîneur des «Jaunes et Noirs» à ses protégés. C’est dans cet esprit et afin de ne pas s’éloigner de leur position actuelle (sixième au classement général) qui est dans la logique des choses que les Cabistes s’activent. Pour les joueurs, «ce sera une rencontre de nerfs mais aussi de volonté. Il ne faudra pas céder au milieu de terrain, ne pas perdre le ballon et procéder par petites touches». Il semblent que ce sera le schéma tactique que va adopter le CAB devant un ensemble étoilé très difficile à manier. * Milieu renforcé Afin d’espérer ramener un bon résultat de Sousse (même un résultat de parité serait le bienvenu avant la trêve qui s’annonce), le CAB optera pour un milieu renforcé avec cinq joueurs, afin de priver l’adversaire d’espaces et de ne pas le laisser développer son jeu. On verra donc dans ce compartiment de jeu côte à côte : Kridène, Riahi, Dridi, Khalifa et Fkih. Ces joueurs ont été très complémentaires contre l’ASM, et ont formé un ensemble assez soudé. En défense, le capitaine Hassen Béjaoui qui fut impérial dimanche dernier (et s’est permis le luxe de changer le cours de la rencontre en détournant un penalty) sera dans les buts. Il aura devant lui Arafa, Jaâfar et Yekken. Quant au compartiment offensif il sera bicéphale avec le duo Bacha, Abou Koné. Pour les Bizertins ce sera donc la rencontre de la confirmation. Ils sont capables de rééditer le coup réussi à Tunis contre l’EST. Le désir de bien faire est réel. Ceci est dans leurs cordes pour peu que les jambes suivent. * Formation probable Béjaoui, Arafa, Yekken, Jaâfar, Kridène, Riahi, Dridi, Hhalifa, Fkih, Abou Koné, Bacha. L. OUAKAD


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com