Vague de froid : l’Europe paralysée





Le froid qui s'est installé hier sur l'Europe a fait un deuxième mort en vingt-quatre heures en France, entraîné l'annulation de dizaines de vols à Prague et désorganisé les transports dans les pays nordiques. Le Quotidien-Agences Une femme de 52 ans est morte de froid en France, un des pays les plus touchés. Le corps de la victime, malade et pauvre, a été découvert dans le jardin de son petit cabanon en bois du Mans, où la température a chuté à -3 degrés dans la nuit, a déclaré hier la police. Un premier mort avait été signalé mercredi, un sans-abri découvert dans sa voiture à Lyon (centre est). Mais les conditions de circulation étaient nettement meilleures que la veille où plusieurs milliers de personnes étaient restés bloqués sur les routes. Le trafic restait toutefois difficile dans certaines régions de Bretagne (ouest), où les températures sont descendues jusqu'à -10 degrés, et dans le Nord, près de la frontière belge. La désorganisation était plus prononcée en Europe de l'Est et du Nord, pourtant habituée aux basses températures. Près d'une cinquantaine de vols ont été annulés sur l'aéroport de Prague, la circulation automobile a été perturbée autour de Vienne et en Pologne par d'abondantes chutes de neige. En Suède, d'importantes chutes de neige accompagnées de vents forts ont privé quelque 3.750 personnes d'électricité dans le sud. De nombreux trains ont été annulés alors que, plus au nord, la neige est attendue dans la région de la capitale, Stockholm, dans la journée. Au Danemark, une tempête de neige a ralenti le trafic ferroviaire et la police déconseille les déplacements en voiture dans l'est. En Finlande, où seize personnes ont été blessées mercredi sur les routes verglacées, la situation devrait s'aggraver avec d'abondantes chutes de neige enregistrées hier. En Pologne, d'importantes chutes de neige ont continué hier à perturber le trafic routier, notamment dans la région de Gdansk (nord). La circulation était également ralentie en Hongrie. En Europe de l'ouest, en revanche, l'organisation semblait payer même si les conditions météo restaient mauvaises.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com