A.S.M. – C.S.S. (0-0) : Comme pour en finir avec 2005 …





Le soleil radieux qui a fait une apparition surprise en ces jours de froid glacial laissait espérer une qualité du jeu relevée. Finalement, les deux équipes se sont neutralisées, à l’issue d’une partie assez insipide. Et dès les premiers échanges, nous fumes comme pris de court et le match de s’enliser dans un ronron soporifique, jusqu’aux ultimes minutes de la première mi-temps qui virent les protagonistes sortir de leur torpeur. C’est ainsi que le Sfaxien Nafti faillit ouvrir la marque quand, sur une passe en profondeur, il se retrouva seul face à Khalloufi, mais sa position quelque peu décalée sur la gauche l’obligea à croiser outre mesure son tir qui frôla le poteau gauche adverse (44’). Sur le contre, ce fut au tour des Marsois de manquer de peu d’en faire de même, toutefois, la reprise de la tête de Khémila, consécutivement à une belle combinaison à partir du flanc gauche entre Chettaoui et Hirech, ponctuée par un centrage du Marocain, finit dans les bras de Jaouachi (45’). Jusqu’à ces deux actions, rien d’intéressant ne se produisit, si ce n’est deux buts blancs des deux côtés pour hors-jeu préalablement signalé, le premier par Kaddèche de la tête (21’) le deuxième par Kouassi sur service de Boujelbène (43’), ainsi qu’un beau tir de Jéridi des 20 mètres (10’) et un sauvetage de rang de Khalloufi, suite à un coup franc bien botté par Ben Amor (15’). A l’entame de second half, les intentions des uns et des autres étaient plus conquérantes. C’est ainsi qu’après une chaude alerte devant la cage de Jaouachi Merdassi, suite à un corner sfaxien, rata lamentablement sa reprise (54’). A la 63’, les Marsois réclament un penalty pour main d’un défenseur sfaxien, mais l’arbitre ne bronche pas. La rencontre va connaître ensuite une bonne dizaine de minutes de léthargie jusqu’à ce que Nafti secoue tout le monde en reprenant de plein fouet un centrage, mais Khalloufi effectue, une nouvelle fois, un arrêt de grande classe. A la 84’, le keeper marsois récidive sur une action similaire et il renvoie sur la ligne de but une tête brûlante de Merdassi. Nous en resterons finalement là malgré les 4’ de temps additionnel, pour abréger un match d’un niveau sincèrement en-deçà des attentes. * Formations - ASM : Khalloufi, Ghazouani, Kaddèche, Ben Chrouda, Boussif, Bouguerra, Hammami, Jeridi, Khémila (Gaye 75’), Chettaoui (Rehifi), Hirech. - CSS : Jaouachi, Abdi, Gharbi, Ben Amor, Merdassi, Kouassi (Arfaoui 87’), Nafti, Brahima, (Salem (84’), Boujelbène, Kadri (Gomis 54’), Mrabet. Wahid Smaoui


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com