La déception de Boussaïdi





De retour d’Ukraine où il joue, Anis Boussaïdi était parmi le groupe restreint qui a travaillé sous les ordres de Roger Lemerre toute la semaine passée. On le croyait partant pour la CAN, mais le sélectionneur en a décidé autrement. Il est entraîné pendant quelques jours avec Bouazizi, Ayari, Fadhel, Melliti et Chedli et il était en forme parfaite. Son éviction de la liste l’a beaucoup surpris : «Je reconnais que l’annonce de la liste des joueurs retenus par la CAN 2006 m’a pris de court. Franchement, je m’attendais à être parmi le groupe d’autant plus que j’étais en parfaite condition physique. J’ai même contacté mon club pour faire comprendre à mes dirigeants que je suis dans l’obligation de défendre les couleurs nationales et que je ne rejoindrai l’équipe qu’après la CAN alors que la reprise est prévue pour le 10 janvier. A présent, je ressens une amère déception, mais je n’y peux rien car nous devons tous respecter les choix du sélectionneur. Il y aura encore le Mondial et je continuerai à travailler avec le même sérieux pour y être. En attendant, je suivrai la CAN de loin et ça me fera sûrement de la peine. En tout cas, je souhaite bonne chance à l’EN et un parcours similaire à celui de la CAN 2004 en Tunisie». K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com