Handball Sead Hasanefendic (Ent. E.N.) : «A nous de montrer que nous sommes les meilleurs!»





L’équipe de Tunisie peaufine actuellement sa préparation en France où après avoir rencontré Montpellier, elle disputera le tournoi Maranne en compagnie du Danemark, du club d’Ivry, de l'équipe de France et de la Pologne. Avant son départ vers l’Hexagone nous avons eu le plaisir de discuter avec nationale Sead Hasanefendic. Comment peut-on évaluer le niveau de l’équipe nationale à une dizaine de jours du cou d’envoi des Championnats d’Afrique des Nations? Je pense que l’on a bien travaillé depuis notre premier jour de stage, le 19 décembre dernier. On a fait plus de seize séances d’entraînement et trois matches d’application contre des équipes tunisiennes. Pourquoi avoir choisi pour adversaires des clubs locaux? Nous avons opté pour cette formule parce que nous ne voulions pas beaucoup voyager afin d’éviter une fatigue inutile. Car les joueurs professionnels ont joué beaucoup de matches et ont été très sollicités. C’est aussi le cas pour les joueurs évoluant en Tunisie qui sortaient de la Coupe de la Fédération. On a donc préféré rester en Tunisie. En outre on a opté pour cette formule pour permettre à plusieurs supporters de l’équipe nationale de voir leurs joueurs dans les salles tunisiennes. Et sur ce plan, je peux dire que l’ambiance fut extraordinaire à Menzel Témime et à Béni Khiar, et l’accueil y fut très chaleureux. C’était une atmosphère super… Enfin vous avez évolué à la Salle de Radès? C’était dans le but de permettre aux joueurs de trouver leurs repères dans la salle où ils vont évoluer. Actuellement les joueurs sont en bonne condition. Ils peuvent courir, tirer mais nous allons améliorer tout cela davantage. Justement la dernière phase de préparation se déroulera en France? Effectivement. Et là-bas nous mettrons au point nos automatismes et notre jeu collectif. En outre les tests amicaux programmés s’annoncent très intéressants puisque nous jouerons contre Montpellier, l’une des meilleures équipes en Europe, puis ce sera le Danemark et Ivry pourrait la finale du tournoi de Maranne. Pour le moment tout va bien! Vous avez dû choisir 18 joueurs et éliminer Hamdi Missaoui et Aymen Hammed? Vous savez, il faut toujours opérer des choix même si parfois ils sont douloureux. Si Wissem Hmam, Meganem ou Tej sont sans concurrence, tous les autres ont un niveau très rapproché. Par ailleurs d’autres grands joueurs n’ont pas encore atteint le top, qui n’ont pas encore beaucoup joué comme Missaoui, Makram ou Belhaj. Quoique je suis content, ils ne sont pas encore à 100% et j’attends qu’ils atteignent leur meilleur niveau après le stage en France. Hamdi Missaoui a été laissé à Tunis parce qu’il est moins expérimenté, ce qui ne veut pas dire qu’il a été inférieur aux autres. C’est un gardien d’avenir qui pourrait jouer la prochaine Coupe du monde. Quant à Aymen Hammed, il a été deux ou trois fois blessé. Il s’est bien entraîné mais j’attends de lui plus de punch, plus d’envie, plus de motivation. Pour la Coupe d’Afrique, qui craignez-vous? Comme je l’ai toujours dit, on joue chez nous, on s’est préparé du mieux possible comme nos adversaires d’ailleurs, et essentiellement l’Algérie et l’Egypte qui ont pratiquement le même niveau que notre équipe. Au Championnat du monde on a été supérieur à ces deux équipes mais cela fait un an déjà. Il y avait le soutien du public, la rage de vaincre des joueurs qui nous avaient permis d’être supérieurs. En Coupe d’Afrique, ils peuvent être dans la meilleure forme de leur vie. Cependant nous allons jouer chez nous, on veut faire un grand Championnat d’Afrique et gagner à la maison. Quelles est la différence entre Wissem Hmam lorsqu’il était en Tunisie et maintenant? Wissem a démontré qu’il est l’un des meilleurs joueurs du monde. Maintenant et alors qu’il évolue en France, il se montre presque à chaque match comme le meilleur. Il est peut-être moins régulier qu’il l’a été lors des Championnats du monde à cause de la fatigue et des efforts consentis. Il n’a pas encore montré toute l’étendue de son talent de toutes ses possibilités. Il devrait en tous les cas progresser mentalement surtout, et les grands joueurs doivent le montrer dans les rencontres décisives. Vous êtes donc optimiste? Bien sûr! Dès qu’on s’entraîne bien, dès qu’on n’a pas de blessés… Théoriquement nous sommes les meilleurs, à nous de la montrer sur le parquet. Abdellatif


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com