Territoires occupés : Washington ne voit pas de raison de reporter les élections palestiniennes





Washington-Agences Washington a indiqué qu'il ne voyait pas de raison de reporter les élections palestiniennes prévues le 25 janvier et que deux responsables américains allaient être envoyés sur place pour tenter de résoudre la question du vote des Palestiniens d’Al-Qods occupée. "Nous ne voyons pas de raison que ces élections ne se tiennent pas le 25 janvier", a dit le porte-parole du département d'Etat, Sean McCormack, au cours d'un point de presse. "Nous croyons que l'Autorité palestinienne devrait se concentrer sur la préparation de ces élections", a-t-il ajouté. Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a averti qu'il suspendrait les élections législatives prévues le 25 janvier si les Palestiniens d’Al-Qods n'étaient pas autorisés par Israël à participer au scrutin. Le déroulement du scrutin dans la partie orientale d’Al-Qods occupée et annexée par Israël, reste suspendu à un feu vert des autorités israéliennes. La police israélienne a empêché mardi deux candidats aux législatives palestiniennes de faire campagne à Al-Qods-est. David Welch, secrétaire d'Etat adjoint pour le Proche-Orient, et Elliot Abrams, conseiller du président américain George W. Bush sur le Proche-Orient, se sont rendus hier dans la région pour discuter avec les deux parties.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com