Accusée de racolage, elle écope de trois mois de prison





Tunis-Le Quotidien La quatorzième chambre du Tribunal de Première instance de Tunis a condamné une femme âgée de vingt-sept ans à trois mois de prison ferme après avoir été prise en flagrant délit de racolage sur la voie publique. L’accusée a été arrêtée par les agents d’une patrouille mobile alors qu’elle hélait les voitures à une heure tardive au niveau de la localité de Bab Saâdoun. Conduite au poste, la suspecte a été interrogée, mais elle a nié les faits déclarant se trouver tout à fait par hasard à cet endroit et chercher un taxi pour rentrer chez elle. Seulement, vu l’état dans lequel elle était et la présence d’une importante quantité de préservatifs dans son sac-à-main, les enquêteurs étaient plus que certains qu’il s’agissait d’une fille de joie. D’ailleurs, en vérifiant son casier judiciaire, les auxiliaires de la justice ont découvert que la suspecte a été déjà condamnée pour le même délit. Elle fut, alors, inculpée de racolage sur la voie publique. Traduite devant la quatorzième chambre du Tribunal de première instance de Tunis, elle a été condamnée à trois mois de prison ferme. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com