Procès Saddam : La mascarade pourrait durer jusqu’à juin





Le Quotidien-Agences Le procès de Saddam Hussein pourrait se conclure en juin, si les interruptions de séance sont réduites au minimum, selon un conseiller juridique américain auprès du Haut tribunal pénal irakien. Lors des prochaines audiences, à partir du 24 janvier, de nouveaux témoignages doivent être présentés, ainsi que des preuves écrites de la responsabilité des accusés. "Le procès sera ensuite ajourné, afin de permettre aux trois juges présidant le tribunal de dresser un acte d'accusation précis contre chacun des 8 accusés, ce qui devrait prendre quelques semaines", a estimé Dooley. Le tribunal se réunira ensuite pour entendre les plaidoiries de l'accusation et de la défense, avant une nouvelle interruption qui précédera l'énoncé du verdict. "Si on peut diminuer la durée des interruptions d'audience et ne pas perdre de temps, nous pouvons espérer que le procès s'achève au cours du mois de mai ou de juin. Si les retards s'accumulent, cela pourrait nous conduire jusqu'en juillet", a affirmé le conseiller américain. Jusqu'à présent, le procès a surtout été marqué par les incidents et les interruptions de séance et seuls sept jours d'audience ont eu lieu. Saddam Hussein a ainsi insulté les présidents américains Bush père et fils et s'est livré à un discours enflammé, émaillé d'appels à la fierté nationale, condamnant l'occupation américaine et rappelant les réalisations du parti Baath, au pouvoir pendant plus de 35 ans. Son demi-frère, Barzan Al-Tikriti a multiplié les invectives à l'égard des témoins et du parquet. Au-delà de l'attitude des accusés, le déroulement du procès n'a guère convaincu les observateurs jusqu'à présent, pour ce qui est de prouver que les accusés sont bien directement responsables des atrocités décrites.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com