Réforme de l’assurance-maladie : A quand le démarrage des négociations sur le régimecomplémentaire ?





Alors que la mise en place du cadre réglementaire du nouveau régime de base de l’assurance-maladie va bon train, les négociations sur le régime complémentaire tardent à commencer. Tunis — Le Quotidien Toutes les parties concernés par la réforme de l’assurance-maladie s’accordent désormais à dire qu’il est grand temps d’entamer les négociations sur le régime complémentaire. L’application du nouveau régime de l’assurance-maladie est, a priori, prévue pour le 1er juillet. De nombreux points d’ordre réglementaire et technique se rapportant au régime complémentaire restent, cependant, à déterminer pour empêcher un nouveau report de l’entrée en vigueur du nouveau régime. Les mutuelles semblent fin prêtes pour les négociations sur le régime complémentaire. L’Union nationale des mutuelles a déjà organisé des conférences sur la réforme et entrepris un programme de mise à niveau des ressources humaines. Quant aux compagnies d’assurances qui souscrivent des contrats d’assurance-maladie, elles n’ont jusqu’ici rien communiqué à ce sujet. Les mutuelles et les compagnies d’assurances sont appelées notamment à tenir compte de l’application progressive du nouveau régime d’assurance-maladie. Ceci dit, elles devraient rembourser les frais de soins à raison de 50% au cours de la première année de l’entrée en vigueur de la réforme, de 40% durant la deuxième année et de 30% tout au long de la troisième année. D’autre part, les prestataires des services médicaux privés attendent avec impatience la reprise des négociations sur les conventions sectorielles portant sur les actes médicaux, les tarifs de soins, les taux de remboursement et la liste des médicaments remboursables. La mise en place du réseau informatique reliant la Caisse Nationale d’Assurance-Maladie (CNAM) aux cabinets médicaux et aux officines va, quant à elle, bon train. De même pour la création des sections régionales de la CNAM. A priori, tout laisse croire qu’on ne s’oriente nullement vers un énième report de l’entrée en vigueur du nouveau régime. Walid KHEFIFI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com