Prisons de la CIA : L’UE s’en prend à Rice





L’Union européenne a demandé hier des explications formelles à Condoleezaa Rice à propos des prisons secrètes de la CIA en Europe qui seraient selon le quotidien britannique «The Guardian» au nombre de 300. Le Quotidien-Agences L'Union européenne (UE) a fait parvenir à Washington une demande formelle d'explication sur l'existence présumée de prisons secrètes de la CIA en Europe, requête à laquelle les Etats-Unis entendent répondre "de la meilleure manière possible", a annoncé hier le département d'Etat américain. Le ministre britannique des Affaires étrangères Jack Straw, dont le pays assure la présidence de l'UE, a envoyé une courte lettre à la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice pour lui demander des éclaircissements sur cette affaire. "Nous nous efforcerons de répondre à cette lettre de la meilleure manière possible, de façon opportune et franche", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, Sean McCormack, sans donner plus de détails. A Londres, Jack Straw a tenté de minimiser cette affaire, qui prend chaque jour plus d'ampleur. "Je pense qu'il n'y a aucune raison de spéculer sur des allégations faites de ce côté ou de l'autre de l'Atlantique", a-t-il déclaré, précisant que l'UE avait pris "les mesures appropriées, en demandant des éclaircissements" aux Etats-Unis. La polémique fait rage depuis un article du 2 novembre du "Washington Post" selon lequel les services secrets américains avaient interrogé d'importants membres présumés d'Al-Qaïda dans d'anciennes prisons soviétiques d'Europe de l'Est. Le Conseil de l'Europe, garant des droits de l'Homme dans l'UE, a ouvert une enquête sur l'éventuelle présence de prisons secrètes ainsi que le transfert clandestin par avion de suspects à interroger ou détenir en Europe * 300 avions recensés Le journal britannique The Guardian affirme hier que plus de 300 avions utilisés par la CIA ont atterri en Europe depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, accréditant un peu plus la thèse selon laquelle Washington a convoyé des prisonniers islamistes en utilisant des aéroports européens. Selon le quotidien britannique, qui se base sur des données des autorités américaines de l'aviation civile (FAA), 26 avions ont été utilisés par la CIA en Europe. 96 vols ont été enregistrés en Allemagne et 80 en Grande-Bretagne. Une seule fois, un vol a été mentionné pour la France et aucun pour l'Autriche. The Guardian indique que l'Europe de l'Est a été régulièrement survolée par des avions de la CIA, où 15 atterrissages ont eu lieu à Prague, capitale de la république tchèque. "Une seule escale a été enregistrée à la base aérienne de Szymany dans le nord-est de la Pologne, identifiée comme abritant une prison secrète de la CIA", précise le Guardian. La Pologne et la Roumanie, quant à elles, ont nié l'implantation de prisons de la CIA sur leur sol . The Guardian avait déjà indiqué avant-hier que des avions civils utilisés par la CIA pour des opérations secrètes auraient survolé le territoire britannique.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com