L’ambassadeur syrien à Washington : La Maison-Blanche fait fi de la volonté des Irakiens





Le Quotidien-Agences L'ambassadeur de Syrie aux Etats-Unis a accusé l'administration du président George W. Bush de faire fi de la volonté du peuple irakien en refusant d'établir un calendrier pour le retrait des troupes américaines d'Irak. Au cours d'une conférence organisée au Capitole, siège du Congrès, Imad Moustapha a souligné qu'une grande majorité des Irakiens veulent voir les troupes américaines quitter leur pays. "Le président a décidé de ne pas du tout entendre ce que les Irakiens souhaitent. (...) Il a décidé au nom du peuple irakien ce qui doit se passer en Irak", a-t-il affirmé. Selon l'ambassadeur syrien, Damas soutient les vœux des responsables irakiens "pour que soit annoncé clairement un plan de retrait de toutes les troupes étrangères d'Irak". "La situation pourrait tourner en une guerre civile. Si cela se produit, l'Irak se désintègrerait et cela aurait de terribles répercussions en Syrie elle-même", a estimé l'ambassadeur. Et de conclure: "Nous avons tout intérêt à préserver et maintenir la paix et la stabilité en Irak, contrairement à ce qu'affirme cette administration" américaine.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com