Le ministre du Tourisme répond aux députés : «Le secteur est sur bonne orbite»





Dans sa réponse aux interrogations des députés, M. Tijani Haddad ministre du Tourisme, a mis en exergue les orientations du secteur qui renoue avec la croissance. Tunis — Le Quotidien D’emblée, le ministre du Tourisme, M. Tijani Haddad, a rappelé l’orientation de l’administration vers la diversification du produit touristique. Cette orientation suppose des mesures draconiennes afin de remporter le pari de la qualité. A cet effet un décret vient de voir le jour établissant désormais de nouvelles normes 2005. Ces normes se rapportent au classement des hôtels et à la qualité des services. Et M. Haddad d’insister sur la formation professionnelle qui est un garant de la qualité. A ce propos, la révision des programmes de formation doit impliquer les professionnels du secteur pour prendre en considération les exigences du marché de l’emploi. * Alternatives Dans le volet de la diversification du produit, le ministre a évoqué le tourisme intérieur. Ces différents produits sont incontournables pour se positionner parmi les destinations concurrentes. Ils sont des alternatives au tourisme balnéaire qui a accaparé l’activité pendant de longues années mais contribuent aussi au développement régional. Concernant le tourisme interarabe, le ministre a souligné l’importance des marchés voisins à savoir la Libye et l’Algérie. Il a affirmé par ailleurs qu’aujourd’hui le moment était venu pour conquérir les marchés du Golfe. Ces clients ont manifesté leur intérêt aux stations et villages touristiques. En Tunisie, le produit a été adapté à leurs attentes ainsi qu’à celles des clients des marchés lointains. D’aucuns sont unanimes quant aux spécificités des touristes asiatiques, en particulier les Chinois qui ne sont pas à la recherche du soleil et de la mer. Ils sont plutôt portés sur les produits culturels. Cette refonte du secteur touristique tunisien ne peut avoir lieu sans la diversification des modes d’hébergement. Ce point a été souligné avec force par M. Haddad. Dans l’avenir, les projets touristiques vont effectivement parier sur le tourisme de résidence et de long séjour. M.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com