Thermalisme en Tunisie : Trois millions de curistes en 2004





* Quatre stations thermales en chantier Avec quatre stations thermales en service, quatre en chantier et trente cinq centres traditionnels, le secteur du thermalisme a de beaux jours devant lui. D’autant plus qu’il occupe une place de choix dans la stratégie de développement du tourisme de santé. Tunis - Le Quotidien Trois millions de curistes ont fréquenté en 2004 les quatre stations thermales en service (Korbous, Hammam Bourguiba, Djebel Oust et Jerba) et les 35 centres régionaux du thermalisme traditionnel (hammams). L’écrasante majorité des curistes sont des fonctionnaires de l’Etat et de certaines entreprises publiques couvertes en matière de prise en charge par la Caisse Nationale de Retraite et de Prévoyance Sociale, des employés du secteur privé couverts par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale et des professions libérales couvertes par le système d’assurance-groupe. Les touristes étrangers se comptent seulement par milliers. Il s’agit essentiellement des Algériens et des Libyens bien informés sur les bienfaits des eaux minérales tunisiennes. Les statistiques de l’Office du thermalisme relatives à l’année 2004 ne se sont pas intéressées au taux des touristes étrangers. Chlorures sodiques, sulfates sodiques et sulfurées, les eaux thermales tunisiennes sont recommandées pour le traitement des rhumatismes, des gynécopathies, des traumatismes astéo-articulaires, des affections des voies respiratoires supérieurs et des broches, des diathèses arthritiques ainsi que pour la rééducation fonctionnelle et bien d'autres pathologies des temps modernes. Quatre stations thermales seront prochainement fonctionnelles à Sidi Abdelhamid, Hammam Mellègue, El Hamma et Bent Djedidi, Ces stations permettront d’attirer des milliers de curistes étrangers dans le cadre d’une stratégie relative au développement du tourisme de santé. * Eaux conditionnées : Consommation en hausse Le secteur des eaux conditionnées connaît également un développement remarquable. La consommation totale au cours de l’année 2004 a atteint les 317 millions de litres. La consommation annuelle par habitant est passé de 7 litres en 1987 à 32 litres en 2004. Durant le premier semestre de 2005 la consommation des eaux conditionnées a dépassé les 161 millions de litre. La capacité de production s’élève à 251 mille litres par heure. Cinq nouveaux projets entreront en phase de production en 2007. Certains promoteurs privés ont présenté des études de prospection de marchés extérieurs. Les principaux marchés à conquérir sont les marchés des pays de l’UMA où la demande est largement supérieure à l’offre, le marché du Moyen-Orient et à un degré moindre le marché européen. Walid Khefifi


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com