J.S. : Plus de place à la différence de classe





D’aucuns estiment que le match qui opposera cet après-midi les «Sang et Or» aux «Rouge et Noir» sera passionnant à plus d’un titre. En effet, JS n’est-elle pas la seule équipe à avoir battu l’EST lors de la journée inaugurale avant que les Etoilés ne le fassent lors de la dernière journée de la phase «Aller» du championnat ! N’as-t-on pas suivi, ensuite, avec curiosité la prestation des protégés de Chargui face aux grosses cylindrées et apprécié la ténacité de B. Chaâbane et consorts devant les grands noms ? Même contre le CSS à Sfax, les camarades de Oussama Ayari n’ont-il pas donné du fil à retordre à leurs hôtes et failli rentrer avec un résultat positif n’eut été ce but litigieux en nette position d’hors-jeu que seul le trio arbitral a vu et accordé injustement ? Des interrogations auxquelles nous pouvons affirmer que même si les gars de B. Yahia bénéficieront de l’avantage du terrain et de pronostics ainsi que la présence nombreuse de leurs supporters, leur tâche ne sera pas de tout repos, car bien que décidés à évoluer avec un esprit revanchard, Badra et compagnie se doivent de puiser au fin fond de leurs ressources pour venir à bout d’un groupe homogène, solidaire et coriace. Chargui n’aura pas froid aux yeux. Il jouera toutes ses cartes et ses chances sans complexe aucun. Il fera en sorte à ce que son équipe fasse bonne figure, confirme ses progrès et, pourquoi pas, surprendre à El Menzah même le leader par le biais de schémas et de stratégies argumentatifs bien étudiés, bien ficelés et constamment inculqués à des joueurs qui ont toujours fait preuve de beaucoup d’application, de discipline tactique et de force de caractère. Encore une fois, Chargui ne comptera pas sur son équipe-type en raison de l’absence de 5 des piliers de la formation rentrante. Dommage pour les «Rosseneri», car ç’aurait été plus passionnant si les Laâbidi, Chorfi, Sassi, Gharbi et Sunday étaient là ! De toutes les manières, les jeunes espoirs qui les ont suppléés, lors des derniers matches, n’ont pas démérité et on donné pleinement satisfaction, à l’image du milieu offensif Oussama Ayari, un joueur pétri de qualités techniques qui n’a cessé de faire valoir ce dont il est capable et d’impressionner plus d’un observateur (surtout face au CA, au CSS et au ST)... Prudence et rigueur seront donc les deux maîtres mots afin d’espérer contrecarrer les assauts de l’adversaire. Ce sera, certes, très difficile, mais pas du tout impossible face à des Espérantiste déjà «blessés». * Formation probable : Zitouni, Monero, Ayadi, Ben Chaâbane, Torkhani S., Trabelsi, Ben Othman, Torkhani A., Mezni, Ayari, Kaluka. Houcine HAJJI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com