Nucléaire : Pyongyang exige de nouveau la levée des sanctions financières





Séoul-Agences La Corée du Nord a une nouvelle fois exigé hier la levée des sanctions financières imposées par les Etats-Unis à des firmes nord-coréennes, la posant comme préalable à tout progrès dans les pourparlers multilatéraux sur son armement nucléaire. "Il est tout à fait déraisonnable pour (la Corée du Nord) de s'asseoir à la table des négociations avec la partie prompte à +mettre à bas son système+ et discuter de la question du démantèlement de sa force de dissuasion nucléaire élaborée pour le défendre", selon un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, cité par l'agence officielle KCNA. Pyongyang prendra "toutes les mesures d'autodéfense correspondantes" si Washington "persiste dans ses sanctions et ses pressions en violation de la déclaration commune convenue entre les six" pays participant aux négociations visant à convaincre le Nord à renoncer à son armement nucléaire, a menacé le porte-parole. "La levée des sanctions financières est essentielle à l'établissement d'une atmosphère propice à la mise en œuvre de la déclaration commune et une condition préalable à tout progrès", a-t-il lancé. Le régime stalinien avait convenu le 19 septembre lors de la dernière série de pourparlers nucléaires à Pékin de renoncer à l'arme atomique en échange notamment de garanties de sécurité. Mais le Nord a depuis posé de nouvelles conditions à son désarmement, notamment la levée des sanctions américaines imposées en octobre contre huit sociétés nord-coréennes accusées de blanchiment et de contrefaçon de devises dans le but de financer le développement de l'armement atomique.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com