CAPES 2005 : Les épreuves écrites le 17 décembre et 3000 postes à pourvoir…





Les épreuves du CAPES 2005 vont démarrer dans une dizaine de jours. Cette nouvelle session, au terme de laquelle 3000 nouveaux enseignant du secondaire seront recrutés, sera marquée par de nouvelles répartitions des postes entre les spécialités par rapport à l’année précédente. Tunis-Le Quotidien Le CAPES 2005 va enregistrer une augmentation du nombre des postes fixés pour certaines spécialités contre une réduction très sensible du nombre de postes mis à la disposition des candidats relevant notamment des sciences physiques et des sciences naturelles. Par rapport à la dernière session du CAPES organisée au titre de l’année 2004, les concours de cette année accordent quelque 1250 postes aux filières littéraires, soit presque la moitié du nombre total de postes à pourvoir. Les maîtrisards d’arabe disposeront ainsi de 350 postes contre 215 postes en 2004. Les candidats du français bénéficient de 500 postes contre 300 l’année précédente. Les titulaires de maîtrise de philosophie auront, eux aussi, plus de postes à concourir qu’en 2004 puisqu’on leur a consacré un quota de 300 postes contre seulement 125 l’année dernière. Par contre, les physiciens qui se sont vu offrir le plus grand nombre de postes au titre du CAPES 2004, n’auront cette année que 85 postes. Lors du concours de 2004, le ministère de l’Education et de la Formation a recruté 900 nouveaux enseignants des sciences physiques à travers les concours du CAPES. Par ailleurs, et pour ce qui est des autres spécialités, les concours offrent de bonnes opportunités de recrutement pour les diplômés de l’informatique. Pour cette spécialité, les orientations stratégiques de la politique de l’enseignement en Tunisie visent sa généralisation dans toutes les institutions d’enseignement secondaire et primaire. De ce fait, 700 enseignants d’informatique seront recrutés à travers le CAPES 2005. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com