Mondial 2006 : Des primes royales





Le champion du monde 2006, le 9 juillet à Berlin, empochera la bagatelle de 24,5 millions de francs suisses (environ 15,9 millions d’euros), a annoncé la Fédération Internationale de Football (FIFA). Au cours d’une conférence de presse sur les têtes de série du tirage au sort du Mondial 2006 en Allemagne, qui aura lieu vendredi à Leipzig, le secrétaire général de la FIFA, le Suisse Urs Linsi, a rendu publiques les primes versées à chacune des 32 équipes participantes. Outre le champion du monde, le malheureux finaliste pourra se consoler avec 22,5 millions de francs suisses (environ 14,6 millions d’euros), tandis que les 3ème et 4ème percevront chacun 21,5 millions de francs suisses (13,9 millions d’euros). Les équipes classées de la 5ème à la 8ème place, c’est-à-dire les perdants des quarts de finale, se verront récompensées avec chacune 11,5 millions de francs suisses (7,4 millions d’euros), celles classées du 9ème au 16ème rangs éliminées après le 2ème tour, recevront 8,5 millions de francs suisses (5,5 millions d’euros), tandis que les sélections éliminées à l’issue du 1er tour (places 17 à 32) encaisseront chacune tout de même 6 millions de francs suisses (3,9 millions d’euros). La FIFA assume également les frais de la préparation au Mondial, ainsi que les frais de voyage et d’hébergement en Allemagne, a précisé Urs Linsi. Aux primes attribuées par la FIFA viennent naturellement encore s’ajouter celles versées par les fédérations nationales. Ainsi, l’équipe d'Allemagne peut espérer 300.000 euros par joueur en cas de titre mondial, 150.000 euros pour la 2ème place. 100.000 euros pour les demi-finales, 50.000 euros pour l’accès en quarts de finale. _______________ Casse-tête tunisien ! En raison de la décision de la FIFA de fixer au 15 mai 2006 comme ultime délai pour arrêter toutes les activités sportives locales aux joueurs retenus dans les sélections de leurs pays qualifiés pour le Mondial 2006, un petit problème va se poser pour les internationaux tunisiens exerçant dans le championnat national. Il concerne leur éventuelle participation à la finale de la Coupe de Tunisie prévue le 20 mai 2006 au cas — bien sûr — où leurs clubs s’y qualifient. Nous voulons nommer Boumnijel (CA), Kasraoui (EST), Ch. Zouaghi (ESS), Abdi et Ben Messeoud (CSS), si jamais — bien entendu — ils seraient retenus par Roger Lemerre. En effet, la décision de la FIFA va les priver d’être au rendez-vous de la finale de la Coupe de Tunisie, à moins que la FTF n’envisage de modifier la date de «sa» finale. On verra. N.A. ____________________________ Liste des 23 : Dernier délai le 15 mai Les sélectionneurs des 32 équipes qualifiées pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne devront avoir déposé auprès de la Fédération Internationale de Football (FIFA) la liste des 23 joueurs retenus avant le 15 mai à minuit, a annoncé la FIFA mardi à Leipzig. «Les noms des 23 joueurs sélectionnés pour le Mondial 2006 devront nous être communiqués avant le 15 mai à minuit», a déclaré le Suisse Urs Linsi, secrétaire général de la FIFA. La Coupe du monde 2006 aura lieu en Allemagne du 9 juin au 9 juillet. ____________________________ Joueurs : Pas de compétition après le 15 mai Les joueurs sélectionnés par les 32 pays participant au Mondial 2006 en Allemagne ne seront pas autorisés à jouer pour leur club après la date du 15 mai, a annoncé mardi la FIFA. Cette restriction a pour but de permettre à ces joueurs de disposer d’assez de temps pour récupérer physiquement avant le début de la compétition prévue le 9 juin. La seule exception admise par la FIFA concerne la finale de la Ligue des champions dont la date a été avancée d’une semaine et sera disputée le 17 mai au Stade de France. «Les 23 joueurs figurant sur la liste (de chacune des 32 nations participantes) n’auront pas le droit de disputer d’autre compétition après cette date», a déclaré le secrétaire général de la FIFA, Urs Linsi. «Nous ne voulons pas épuiser les joueurs. Ils seront libres de tout engagement. La finale de la Ligue des champions sera l’exception», a-t-il dit. ____________________________ Pas d’Allemagne-Brésil possible avant la finale La Fédération Internationale de Football (FIFA) a indiqué mardi que l’Allemagne, pays-hôte du Mondial 2006, sera dans le Groupe A, et que le Brésil, tenant du titre, sera la tête de série du Groupe F, ce qui garantit que les deux équipes ne se rencontreront pas avant la finale. Pour qu’elle puisse donner le coup d’envoi de la Coupe du monde 2006 le 9 juin à Munich, l’Allemagne était assurée depuis longtemps déjà d’évoluer dans le Groupe A. La FIFA l’a confirmé mardi à Leipzig lors de la désignation des têtes de série du tirage au sort qui aura lieu vendredi : elle a également glissé que le Brésil sera versé dans le Groupe F. «En raison des enjeux économiques, ces deux équipes disputeront leurs rencontres du premier tour dans les trois plus grands stades» retenus pour le tournoi, a expliqué mardi le Suisse Urs Linsi, secrétaire général de la FIFA. L’Allemagne et le Brésil joueront donc leurs rencontres à Berlin, Dortmund et Munich. Cette répartition assure que ces deux équipes ne se rencontreront pas avant la finale le 9 juillet au Stade olympique de Berlin, si elles devaient se qualifier pour cette dernière rencontre. La FIFA a également indiqué que les équipes sud-américaines qui ne sont pas têtes de série (Equateur et Paraguay) ne pourront pas être versées dans les groupes du Brésil et de l’Argentine.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com