Selon le «Guardian» : La Syrie serait prête à rouvrir des négociations avec Israël





Londres-Agences La Syrie est engagée dans des discussions secrètes destinées à rouvrir des négociations de paix avec Israël pour essayer d'échapper à des sanctions de l'Onu liées à son rôle présumé dans l'assassinat du président libanais Rafic Hariri, selon le Guardian d’hier. L'Arabie saoudite, l'Egypte et la Jordanie, écrit le quotidien britannique, appellent le président syrien Bachar Al-Assad à relancer les négociations avec Israël interrompues en 2000, en marge du sommet de l'Organisation de la Conférence Islamique à La Mecque. Les dirigeants arabes voudraient ainsi redonner vie au projet du roi Abdallah d'Arabie saoudite de règlement global aux Proche et Moyen-Orient. Ce plan, qui prévoit une reconnaissance officielle d'Israël par tous les pays arabes en échange de territoires occupés par l'Etat hébreu, a été discuté lors de sessions à huis clos au sommet de La Mecque, dit un responsable arabe anonyme cité par le journal. "La Syrie est prête à accepter n'importe quoi à ce stade. Elle cherche à se redonner une marge de manoeuvre. Elle ne veut pas être montrée du doigt comme la Libye ou l'Irak. Elle cherche une issue", explique un diplomate arabe de haut rang, cité par The Guardian.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com