Victime de brûlures au 2ème degré : Mongia Taboubi réclame 300 mille dinars à une société de production cinématographique





Tunis - Le Quotidien La comédienne Mongia Taboubi aurait engagé une procédure en vue d’obtenir des dommagements d’un montant de 300 MD suite à l’accident de travail dont elle a été victime alors qu’elle participait au tournage d’un film étranger dans le studio de cinéma sis à Hammamet. L’actrice aurait même chargé un avocat de saisir la justice dans cette affaire, suite à un incendie qui a éclaté sur le plateau de tournage. La comédienne s’en était sortie avec des brûlures de premier et de deuxième degrés ayant atteint son visage, son cou et sa main. Reste à savoir si la société de production du film est assurée ou non. Tout dépendra également de la nature du contrat qui lie la comédienne à la société et s’il a été prévu une couverture des accidents de travail. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com