Frank Olivier (E.S.T.) : «Jouer vite et bien»





D’aucuns estiment que le Camerounais de l’Espérance, Frank Olivier, constitue un maillon très important dans la «chaîne» sang et or. Absent dimanche dernier, il retrouve sa place cet après-midi et sera encore une fois l’homme par qui le danger arrive. * Comment jugez-vous la préparation effectuée avant ce derby face au Stade Tunisien? A l’Espérance, on prépare tous les matches de la même manière et ce n’est pas cette fois-ci qu’on va changer d’habitude. Tous les rendez-vous sont importants et il y a toujours trois points à empocher, même s’il s’agit d’un derby face au Stade Tunisien. * Justement, quel avis portez-vous sur cet adversaire? C’est une équipe qui retrouve confiance et sérénité. Elle sera difficile à manier au Zouiten et c’est bien pour cette raison qu’on devra demeurer concentré de bout en bout car elle peut nous surprendre au moment où l’on s’y attend le moins. * En tant que leader, l’Espérance est encore une fois condamnée à vaincre. Le résultat passe-t-il avant la manière dans ce contexte bien précis ? Je sais qu’en football, quand on pratique un jeu plaisant, le résultat finit bien par suivre car, pour marquer, il faut créer des occasions et pour les créer il faut jouer vite et bien. Comme quoi tout s’enchaîne. Reste qu’on peut avoir plusieurs opportunités sans savoir laquelle sera concrétisée. L’essentiel pour l’Espérance, c’est qu’elle progresse d’un match à l’autre et j’aimerais bien que cet après-midi, elle allie la manière au résultat pour faire plaisir à notre grand public. * Votre retour dans la formation rentrante est-il de nature à donner plus de créativité au jeu de l’équipe? Avec ou sans Olivier, l’Espérance est toujours l’Espérance. Un grand club qui force le respect et... la décision. Mais quand je suis là, j’essaie d’apporter ma modeste contribution à la conquête. Propos recueillis par Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com