Pour améliorer la production dans l’oléiculture : Un méga-projet de 30 mille ha irrigués d’ici 2009





La branche de l’huile d’olive en Tunisie dépend d’une façon très étroite des tendances climatiques et de la pluviométrie souvent instables. Pour promouvoir les potentialités de production oléicole indépendamment des aléas météorologiques, le cap est désormais mis sur l’irrigation. Tunis-Le Quotidien L’arrosage au goutte-à-goutte permettrait-il d’assurer une plus grande production en matière d’huile d’olive à même de rendre ce produit de plus en plus précieux et cher, à la portée du consommateur ? Un consommateur qui voit cette année le prix du litre flirter avec les six (6) dinars ! Les orientations futures fixées pour la branche de l’huile d’olive semblent aller de pair avec ce souhait. Les régions de production oléicole qui représentent une superficie totale de 1,4 million d’hectares comptant quelque 56 millions de pieds d’oliviers, dépendent essentiellement de l’irrigation pluviale. Ce qui fait que la production oléicole tend à faire l’objet de fortes fluctuations en fonction des variations pluviométriques durant la saison de l’hiver. Pour mettre fin à cette dépendance, du moins pour certaines régions les plus exposées au phénomène, un grand projet visant à promouvoir l’irrigation dans l’oléiculture est en passe d’être mis à exécution. Ce projet entre dans le cadre d’une stratégie qui s’étale sur 4 ans dont l’objectif est de développer d’ici 2009 la superficie oléicole irriguée. Une superficie globale de l’ordre de 30 mille hectares fera ainsi l’objet dans une première étape de cette technique d’arrosage par goutte à goutte. L’irrigation est une technique très répandue dans la production oléicole que développent plusieurs pays producteurs d’huile d’olive et concurrents de la Tunisie. Le choix de promouvoir cette technique en Tunisie permettra d’améliorer davantage les performances de la branche et aura certainement des retombées positives sur l’offre et les prix sur les marchés local et international. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com