Association «Founoun Sufetula» : Le rêve est permis!





Sbeïtla, une charmante ville et un joli rêve qui est en train de se dessiner grâce à la volonté de ses enfants. “Sbeïtla, carrefour des cultures méditerranéennes” est un fragment de l’approche de la nouvelle saison culturelle qui se veut prometteuse malgré toutes les entraves. L’absence d’un grand budget n’a jamais été un handicap devant le bon déroulement des activités de l’Association Founoun Sufetula. Il y a de quoi! “A cœur vaillant rien d'impossible” disait le dicton qui semble être la devise de la jeunesse de cette ville perchée sur les montagnes du Centre Ouest de la Tunisie. Le coup d’envoi du programme de la saison culturelle 2006 sera un hommage rendu au regretté de la littérature tunisienne et arabe Mahmoud Messaâdi. Fidèle à la mémoire de cette plume affûtée qui a soutenu les efforts de cette jeune association, les habitants de Sbeïtla et les membres de cette association ont opté pour un hommage à la taille de cet écrivain, choisissant de mettre la main dans la main avec l’Association des fidèles du livre à Tazarka. Cette cérémonie de reconnaissance ne sera que la première goutte de cette pluie d’activités culturelles. “Photos de la Méditerranée” est l’intitulé d’une exposition qui sera lancée du 2 au 28 janvier, dans le cadre de la 4ème édition du mois de la photo qu’accueille Sbeïtla à cette période-ci de l’année. Cette manifestation photographique sera rehaussée par d’autres activités comme la semaine du cinéma de l’enfant, les journées du cinéma tunisien et ce, en collaboration avec le ministère de l’Education et de la Formation et de l’UNICEF. L’événement de taille qu’abritera Sbeïtla et qui est devenu une partie intégrante du paysage culturel tunisien n’est que le Festival du printemps de Sbeïtla qui fêtera son 6ème anniversaire. En plein printemps et précisément du 19 au 24 mars, Sbeïtla vivra aux rythmes de cette fête où théâtre, musique, chorégraphie, arts plastiques et cinéma s’entremêlent tissant les péripéties de cette aventure culturelle qui se poursuivra avec un autre festival, celui des fresques. Un nouveau-né qui donnera d’autres couleurs aux bâtis et aux rues de cette ville. Entre ces festivals qui vont ponctuer le printemps dans cette région du centre Ouest, Sbeïtla continue son beau rêve qui l’a mené à plusieurs grandes villes de la Méditerranée. Les sites archéologiques de Sbeïtla et sa faune et flore ont fait l’objet de cette exposition intitulée “Le printemps de Sbeïtla, le rêve volant”, qui porte la signature de plusieurs photographes dont on cite Sir Georges, Van Raëpenbuch, Noël Duval, François Baratte, Mounir Mabkhout… Cette exposition continue sa tournée sur les cimaises de l’Europe. Parallèlement à ces activités, l’Association Founoun Sufetula s’apprête à éditer un livre en langue arabe sur cette ville historique pour consolider les efforts de sauvegarde des richesses de ce joli coin de la Tunisie. Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com