Mercato d’hiver : Pour une fois, on a gardé le silence…





C’est avant-hier que s’est ouverte la seconde période de transferts pour la saison 2005-2006. On s’attend à beaucoup d’activités, mais il y a peu de noms qui circulent. C’est que les dirigeants des clubs veulent en profiter pour renforcer les effectifs, mais ils doivent prendre en compte plusieurs facteurs. D’abord, les caisses ne sont guère pleines et il ne sera point aisé de réserver de l’argent pour le mercato à moins de ... céder d’autres joueurs et essayer de gagner à l’échange. D’autre part, on commence à faire preuve de plus de discrétion afin de taire les noms des futures recrues. Ceci aide à ne rien dévoiler et à faire des transactions calmes et peu coûteuses et éviter les surenchères d’autres clubs. Ainsi, on a remarqué qu’il y a eu peu de tapage ces derniers jours à propos du marché des transferts et des noms des probables recrues et c’est tant mieux pour... le suspense et surtout pour les finances des clubs qui ne peuvent résister à une certaine concurrence. * Traoré, Abdi et les autres Aussi surprenant soit-il, c’est un nouveau phénomène qui s’est produit à l’approche du mercato. Les grands clubs ont l’habitude de profiter de cette période pour se renforcer, alors qu’on assiste cette année à un départ de quelques joueurs de base et non des moindres. Ainsi, le Club Africain vient de céder Dramane Traoré, son meilleur joueur, parti renforcer les rangs du Lokomotiv Moscou. Financièrement, ce fut une bonne affaire qui vient renflouer les caisses à une période difficile. Reste à présent la manière d’en profiter pour recruter d’autres éléments de valeur dont le coach a besoin afin de mieux négocier la bataille pour le titre. Au C.S.S., le cas Abdi persiste toujours et on le voit mal rester à Sfax. Certains clubs tunisiens le sollicitent encore (E.S.T, C.A....) et c’est là que la question s’impose: au sein de ces clubs, va-t-on réellement lui donner plus d’argent et lui ouvrir les portes du paradis? Sera-t-il engagé par un club étranger ? Dans ce cas là, il serait dommage de voir le C.S.S, y assister sans pouvoir en tirer profit. Côté arrivées, ça a l’air d’être plus calme que d’habitude. Des Ivoiriens sont au Bardo pour signer avec le S.T. (Komara et Ouattara en particulier), un défenseur togolais est toujours en contact avec les dirigeants du C.A. Sans parvenir, pour le moment, à un accord. A entendre parler les entraîneurs, tous les clubs ont besoin de se renforcer ou, du moins, à modifier la liste des étrangers comme c’est le cas pour l’E.S.T, l’U.S.M, le C.A.B et probablement le C.S.S Les prochains jours seront porteurs de nouveautés car le mercato va sûrement s’enflammer de jour en jour et on peut même avancer que quelques surprises sont dans l’air. K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com