La SITS entre en Bourse





C’est désormais officiel, la Société Immobilière Tuniso-Saoudienne (SITS) sera la troisième entreprise à rejoindre la cote de Bourse de Tunis 2005. Une offre publique de vente (OPV) sera entamée auprès de la cote à partir du 22 décembre. Tunis - Le Quotidien Comme prévu, le Conseil du Marché financier (CMF) vient d’accorder son visa au prospectus d’offre publique de vente, d’augmentation de capital par voie de souscription publique et d’admission à la cote de la Bourse des actions de la SITS. L’introduction de la société s’effectuera, ainsi, par la mise sur le marché, dans le cadre d’une OPV et d’une augmentation du capital, de 540.000 actions d’une valeur nominale de 5 dinars chacune en plus d’une prime d’émission de 6 dinars. Ces actions seront réparties sur deux types, à savoir, 300.000 actions provenant de l’augmentation du capital de la société et 240.000 autres provenant de la cession par 45 actionnaires actuels d’actions existantes, représentant respectivement 16,66% et 13,33% du capital après réalisation de cette augmentation. Cette offre publique de vente, ainsi que l’augmentation du capital seront valides à partir du 22 décembre et jusqu’au 16 janvier 2006, alors que les actions anciennes et nouvelles porteront jouissance à partir du 1er janvier 2005. L’ouverture du capital de la société et l’introduction de ses titres au premier marché de la cote de la Bourse a été décidée, en effet, sur proposition du Conseil d’administration de la SITS en décembre 2004. Par la suite, l’Assemblée générale extraordinaire réunie en juin dernier a décidé d’augmenter le capital social de 7,5 millions de dinars à 9 millions de dinars par souscription en numéraire d’un montant de 1,5 million de dinars et l’émission de 300.000 actions nouvelles. * Assurer la croissance de la société Au cours de sa réunion avec les intermédiaires en Bourse tenue hier à Tunis, M. Adel Abou Rakha, directeur général de la SITS, a expliqué que cette introduction en Bourse vise essentiellement cinq principaux objectifs. Il s’agit, entre autres, de l’augmentation de l’activité de la société à travers l’amélioration de sa notoriété, par son intégration à la cote de la Bourse, ainsi que de la jouissance des avantages fiscaux arrivant à 25% du taux des taxes sur bénéfices. M. Rakha a précisé, également, que cette introduction en Bourse permettra à la société de diversifier ses sources de financement pour assurer son développement et sa croissance, d’évaluer son activité, et de garantir sa continuité. Il a ajouté que la société dispose d’importantes perspectives d’évolution, à travers la réalisation de plusieurs nouveaux projets. «Notre introduction en Bourse nous aidera à réaliser ces objectifs et renforcer notre croissance», a-t-il affirmé. La SITS a été créée en 1985 dans le cadre de la politique de coopération interarabe visant à encourager les investissements dans le monde arabe, avec un capital réparti entre des hommes d’affaires saoudiens et la Société tuniso-saoudienne d’investissement et de développement. L’objectif de sa création était le développement de l’immobilier et la participation dans les réalisations des programmes urbanistiques prévus dans le plan de développement économique et social de la Tunisie. Depuis sa création, la SITS a réalisé plusieurs projets immobiliers dans les principales villes de la Tunisie avec une surface construite de 100 000m2, en l’occurrence, les projets de Nabeul Center, Gabès Center et les Galeries à Sfax... La société a réalisé un chiffre d’affaires total de 3,475 millions de dinars au 30 septembre 2005. Le coût de ses ventes s’élève à 2,487 millions de dinars, soit un taux de marge brute de 28,5%. M. Adel Abou Rakha a noté que la société continuera en 2006 à réaliser d’autres projets dans le Grand Tunis et dans certaines régions, notamment à Monastir. Il y a lieu de souligner qu’en raison de la nature limitée du marché tunisien, qui rend difficile l’extension de la SITS sur le territoire (d’autant plus qu’elle est déjà présente dans les principales villes), la direction de la société a procédé à la prospection d’autres marchés sur le Maghreb. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com