L 1 (16ème J.) : Avantage aux ténors





Les journées se poursuivent et se ressemblent pour les quatre prétendants au titre. Il y a une semaine, c’était le statu quo et on s’attend à revivre la même chose aujourd’hui à moins d’un exploit, toujours possible, d’un mal classé. Les Sang et Or ne donnent pas l’air de se relâcher bien qu’ils éprouvent des difficultés pour s’imposer. Ils sont tout de même calmes et ont appris à agir sans précipitation pour s’en sortir avec les trois points de la victoire. Leur confrontation avec le CAB ne sera pas une promenade de santé mais ils semblent avoir les moyens pour prétendre à un nouveau succès. Quant aux Cabistes, ils demeurent encore dans une position inconfortable malgré leur volonté de bien faire et ont sûrement besoin d’un exploit pour retrouver leur sérénité. Le coup est-il jouable face au leader ? Sur le papier, la mission s’annonce difficile, mais tout peut changer sur le terrain. Le Club Africain colle au leader sans faire trop le bruit. Les petits malaises qu’il a connus semblent dépassés, mais il doit à présent apprendre à bien faire sans son atout majeur Dramane Traoré, parti ailleurs. Les Clubistes affrontent le CSHL en déplacement, mais le fait de jouer à Radès devant leurs nombreux supporters les avantagera certainement. Les Hammam-lifois, pour leur part, alternent le bon et le moins bon et sont dans l’obligation de retrouver leur régularité d’autant qu’ils auront à disputer des matches difficiles lors des prochaines journées. L’Etoile du Sahel demeure, quant à elle, dans une excellente position d’attente, à deux points du leader. Les Sahéliens accueilleront Jendouba Sport et auront, logiquement, une bonne occasion pour conforter leur place et mettre la pression sur l’EST. En face, les Jendoubiens commencent à douter. Avec leurs moyens limités, ils auront besoin de beaucoup de courage pour espérer renouer avec les exploits. Quant au CSS, le quatrième client sérieux pour le titre, il semble déjà oublier la petite crise qu’il a vécue bien qu’il devrait être sur ses gardes, à domicile, face à une E.S.Zarzis qui force, tout de même, le respect. * Plus de droit à l’erreur En bas du tableau, le choc JSK - EOGK a l’air d’être, déjà, décisif. Les Aghlabides, toujours derniers, auront une occasion en or pour quitter le poste de lanterne rouge. La victoire est impérative pour les Kairouanais, tout comme pour leurs adversaires. En effet, l’EOGK risque, en cas de défaite, de se retrouver au fond et de ne plus avoir les moyens de revenir sur les autres mal classés. Il s’agit tout simplement d’un match à six points qui fera tant de bonheur au vainqueur et énormément de soucis au vaincu. A La Marsa, le Stade Tunisien aura tout intérêt à ne pas laisser des plumes. Les Stadistes, volontaires mais incapables d’être totalement rassurants, ont un besoin urgent de grignoter trois précieux points avant d’enchaîner avec des matches très difficiles. Les Marsois l’entendront-ils de cette oreille ? Sûrement pas, d’autant que la victoire ramenée de Jendouba pourrait donner des ailes aux hommes de Selmi. Le dernier match de cette journée ne manquera pas d’intérêt. El Gawafel retrouvera son terrain fétiche et n’aura d’autre alternative que la victoire pour améliorer son classement et se rassurer. D’ailleurs, on s’attend à une belle empoignade entre Sudistes et Monastiriens. Ces derniers ont renoué avec le succès lors de la précédente journée et tenteront sûrement de continuer sur leur lancée afin de s’approcher davantage du groupe de tête ou, du moins, assurer leur cinquième place qui les qualifiera à une compétition continentale. Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com