E.S.S. – J.S. (1 – 1) : Gâchis étoilé





Lorsqu’on dilapide des points à domicile et a fortiori devant des équipes logiquement à la portée, l’on ne peut s’en prendre qu’à soi-même. C’est le cas de l’Etoile qui a laissé filer une occasion de rejoindre le premier poste au commandement en concédant le nul devant Jendouba Sports. Même les absences ne justifient nullement la contre performance enregistrée. Ahmed Hammi, Marouane Bokri et Chaker Zouaghi ont certes manqué à l’équipe mais ceci n’aurait jamais été ressenti lorsqu’on livre un match à un néopromu et de surcroît lui aussi décimé par plusieurs absences. Cela étant, eu égard à l’inégalité des forces en présence, l’Etoile n’a pas mis beaucoup de temps pour dominer outrageusement son vis-à-vis même si les occasions franches n’étaient pas nombreuses tel le tir de Gelson sur la transversale (22’) ou l’essai du Nigérian Emeka Opara bloqué par le gardien Ghodhbani (29’) qui soit dit a sauvé son équipe d’une défaite certaine. Et c’est contre toute attente que Oussama Ayari centre sur Oualid Khaled qui de la tête trompe Austin. Le ballon ayant percuté auparavant le poteau droit (37’). Les Etoilés s’emploient à remonter au score mais en vain. Ils retourneront aux vestiaires menés à la marque. La deuxième période du jeu vit les coéquipiers d’Austin tout tenter. Opara voit son coup de tête s’écraser sur la transversale de Ghodhbani (49’). Gelson rate sur tir au moment de conclure (50’), Malchance ou courage d’une défense bien placée ou les deux à la fois, l’Etoile ne pourra tromper un Ghodhbani en état de grâce qu’à la 64’ lorsque Opara embusqué entre quatre défenseurs parvient à déclencher un tir à bout portant qui fit mouche. L’Etoile se crée ensuite d’autres occasions que ni Gelson, ni Opara ne pourront transformer en buts. Même le retourné acrobatique de Gelson a été dévié miraculeusement par le gardien Jendoubien pourtant difficile à renvoyer (80’). Quant à Opara, il a failli doubler la marque mais son tir écrasé passe légèrement à côté (82’). Il ne restait que six minutes à jouer du temps réglementaire et Bouzgarrou se fait faucher dans les 16,50m. Le penalty tiré pour Houssem Béjaoui est bloqué en deux temps par le gardien Ghodhbani (84’). Les Jendoubiens continuent à faire de la résistance et parviennent à réaliser l’exploit. * Ghézal, pivot: une trouvaille Bazdarevic a pris tout le monde en défaut et surpris (désagréablement) toute l’assistance en plaçant Seif Ghézal au poste demi défensif. L’Etoilé n’y a jamais évolué et ne jouit pas de qualités suffisantes pour réussir la «reconversion». L’entraîneur sahélien s’est ressaisi durant la pause pour replacer Ghézal et remplacer K. Zouaghi par Bouzgarrou. Mounir EL GAIED


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com