Issam Jomaâ : «J’ai encore beaucoup à apprendre»





L’Agence de presse Reuters a rencontré notre joueur international Issam Jomaâ qui évolue au sein du club français Racing Club de Lens. Jomaâ se fixe comme double objectif de décrocher une place de titulaire dans son club et en équipe nationale. «Je suis jeune, j'ai quitté la Tunisie pour apprendre dans un grand club et dans un grand pays de football, je veux progresser et me faire ma place", glisse le longiligne Jomaâ, 21 ans, arrivé à Lens à l'intersaison pour jouer en soutien des attaquants lensois. Après plusieurs années passées à l'Espérance de Tunis et deux titres de champion de Tunisie gagnés en 2003 et 2004, il a fait un saut dans l'inconnu en rejoignant Lens qui le suivait depuis un bon moment. "C'est un joueur polyvalent capable de décrocher, de jouer en pointe ou en appui", analyse Francis Gillot, l'entraîneur du RC Lens. "C'est un garçon très intéressant". Depuis le début de saison, le Tunisien est considéré comme un remplaçant par Francis Gillot mais il n'a jamais déçu lorsqu'il est entré en jeu, marquant par exemple un but en Coupe de l'UEFA, quelques minutes après son entrée en jeu contre les Suédois d'Halmstad. "J'ai encore beaucoup à apprendre", reconnaît il, pas du tout gêné de ne pas être titulaire à part entière. "J'ai de la chance car ici j'apprends, en jouant en CFA, en jouant parfois avec l'équipe première, mais ce qui compte c'est d'apprendre. "Je travaille, je donne beaucoup et un jour cela va payer", se persuade le Tunisien, apprécié au club pour son humilité et sa gentillesse. * Un tremplin vers l’Equipe nationale "La grande différence avec la Tunisie, c'est la rigueur et les consignes", témoigne Jomaâ, qui dit aimer la liberté dans le jeu. "En Tunisie, je faisais ce que je voulais en attaque. Là, il faut respecter des consignes, c'est très différent", poursuit-il. S'il veut continuer à progresser avec Lens, c'est avant tout pour s'imposer comme un titulaire à part entière en équipe nationale. "La Coupe du Monde dans quelques mois et avant cela la Coupe d'Afrique des Nations sont des événements majeurs pour le football tunisien et pour la Tunisie en général", explique-t-il. "Je veux participer à ces moments inoubliables". Ironie du destin, le sélectionneur de l'équipe nationale tunisienne, Roger Lemerre, est aussi un ancien entraîneur du Racing Club de Lens. "Il a des yeux partout au club, il sait exactement ce que je fais", rigole Jomaâ, qui veut se persuader que ses efforts fournis à l'entraînement seront reconnus et récompensés. Six fois sélectionné en équipe nationale à pas encore 22 ans, déjà international olympique et espoirs, Issam a deux idoles en football, Ronaldo et Zidane, et un rêve secret: les croiser en Allemagne lors de la prochaine Coupe du Monde.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com