Nous avons confiance en “notre” Etoile !





“L’E.S.S a déçu ses supporters ! L’E.S.S a refusé carrément le jeu ! L’E.S.S avait peur de son adversaire ! L’E.S.S a raté son rendez-vous... avec l’histoire !” Les commentaires ont fusé de partout après la première manche de la finale de la champion’s league disputée deux semaines plus tôt à Sousse, accablant ainsi une formation étoilée qui aura été certes sans âme ce jour-là, mais qui n’en demeure pas moins autant performante que dans un passé récent où elle a su se déjouer de tous les “traquenards” qui se sont dressés sur son chemin. N’oublions en effet pas que les protégés de Bazdarevic sont sortis indemnes de leurs voyages à Abidjan, au Caire, à Tunis et, en demi-finale, à Casablanca, allant jusqu’à marquer à chacune de leurs sorties disputées dans les matches de groupe. C’est dire que, malgré la rude tâche qui attend les Etoilés dans la fournaise du stade des forces armées, tout reste possible. Et les sympathisants sahéliens, dont une large frange ne donne pas cher malheureusement de la peau des partenaires de Chaker Zouaghi, sont persuadés que leur équipe saura relever le défi et aller narguer l’ogre égyptien dans son antre, d’autant qu’elle n’a rien à perdre. Vaincre ou... rentrer bredouille ! Nos représentants (l’équipe étoilée étant le porte drapeau du football tunisien en la circonstance) semblent déterminés à gommer ce dernier adjectif de leur lexique et aller jusqu’au bout de leurs ambitions. Ils ont d’ailleurs les moyens et les qualités requises pour y parvenir. Nous demeurons quant à nous confiants en notre Etoile filante... Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com