Le Koweït tire la sonnette d’alarme : La grippe aviaire au Golfe





Deux oiseaux atteints de la grippe aviaire — apparemment les deux premiers cas dans la région du Golfe — ont été découverts la semaine dernière au Koweït, a annoncé hier un haut responsable koweïtien. Le Quotidien — Agences Un haut responsable de l'Autorité publique pour l'Agriculture, cheikh Fahd Salem Al-Sabah, a affirmé lors d'une conférence de presse à Koweït que le premier cas avait été découvert à l'aéroport de Koweït, lors de l'examen d'un chargement d'oiseaux importés, alors que le deuxième a été détecté dans une villa du bord de mer. Cheikh Fahd n'a pas précisé de quels types d'oiseaux il s'agissait, ni de quel pays le chargement inspecté à l'aéroport de la capitale provenait, ni la date exacte de l'arrivée de cette cargaison au Koweït. L'Autorité publique pour l'Agriculture avait décidé le 26 octobre d'interdire totalement l'importation d'oiseaux et de leurs produits dérivés, ainsi que l'importation de volailles en provenance d'Asie. Toute importation effectuée après cette date aurait donc constitué une violation de cette décision gouvernementale. Le ministère koweïtien du Commerce et de l'Industrie avait auparavant interdit l'importation des produits frais ou surgelés d'oiseaux en provenance de Turquie, de Roumanie et d'Iran, puis de Russie, de Mongolie et du Kazakhstan. Il y a quelques mois, le Koweït avait déjà interdit l'importation de volailles de 13 pays du sud-est asiatique. Après l'apparition de la grippe aviaire en Asie du sud-est en 2003, le Koweït s'était doté d'une haute commission pour prévenir une propagation de cette maladie. Les experts estiment que les pays du Golfe sont exposés au risque de la grippe aviaire dans la mesure où ils se trouvent sur le chemin de certains oiseaux migrateurs et où la chasse au faucon est un sport national dans ces pays.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com