Tunis : Pour se débarrasser de deux employés, il les accuse de vol





Il s’est fait un malin plaisir en poussant deux de ses employés à la faute. Il est vrai que les licencier, lui coûterait les yeux de la tête ... Tunis - Le Quotidien Les faits de cette affaire remontent au mois de juin dernier lorsque le directeur d’une usine de textile s’est présenté au poste de police relevant du district de Ben Arous pour porter plainte à l’encontre de deux de ses employés. Le plaignant révéla aux auxiliaires de la justice que les deux suspects ont dérobé l’équivalent de deux cent mille dinars en marchandises destinées à l’exportation. Il a par ailleurs, découvert le pot aux roses tout à fait par hasard en inspectant les entrepôts de l’usine. Suite à quoi, les agents ont procédé à l’arrestation des deux suspects afin de les interroger. Il s’est avéré qu’il s’agit d’un homme et d’une femme qui occupaient respectivement le poste d’électricien et de modéliste. Néanmoins, les deux employés ont révélé aux cours de leurs dépositions plusieurs détails qui ont donné une autre tournure aux événements. Selon leurs dires, ils ont été recrutés, il y a de cela vingt ans par leur patron alors que l’usine n’était encore qu’un petit atelier. Peu à peu, l’affaire est devenue rentable d’autant que grâce à eux, leur patron a pu décrocher plusieurs contrats de soustraitance devenant au passage l’un des fournisseurs les plus importants d’un groupe français. Bien évidemment une telle réussite a poussé les deux employés à demander à leur patron d’augmenter leur salaires. Il est vrai que l’employeur a satisfait la demande de ses deux collaborateurs mais c’était insuffisant pour les motiver davantage. Du coup, les rapports entre les deux parties sont devenus très tendus et dans la mêlée, les deux employés ont pris la décision de ne plus donner “ce plus” qui a permis à leur patron de s’agrandir. Depuis, l’employeur a décidé de se débarrasser d’eux, non pas en les licenciant tout en leur accordant les indemnités nécessaires, mais en les poussant à la faute pour les obliger à démissionner. Ainsi, il a monté tout un plan diabolique avec la collaboration d’un autre employé chargé de gérer l’entrepôt de l’usine. Il y avait en effet, une importante quantité de déchets estimées à deux cent mille dinars. Sur ordre du patron, le magasin a déplacé ladite marchandise. Suite à quoi, le patron s’est rendu au poste pour porter plainte à l’encontre des deux employés. Dès lors, les auxiliaires de la justice ont convoqué le patron, qui a été soumis à un interrogatoire. Au départ, il a rejeté tout en bloc. Mais en insistant, les enquêteurs ont pu arracher la vraie version des faits. Il s’est avéré que, le directeur a monté bel et bien stout ce plan pour se débarrasser de ses deux employés. En reconnaissant les faits, le patron a été inculpé de diffamation et de faux et d’usage de faux. Les deux employés ont, par ailleurs, porté plainte à l’encontre de leur patron pour licenciement abusif. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com