Coupe d’Afrique des Nations de Tennis : Selima Sfar en or, Jaziri se contente de l’argent





Les finales simple Messieurs et Dames ont permis à Selima Sfar et à Lamine Ouahab (Algérie) de remporter la médaille d’or. Malek Jaziri aurait pu mieux faire. La finale Dames a opposé Selima Sfar à la Marocaine Bahia Mouhtassine, celle-là même qui l’avait battue aux derniers Jeux méditerranéens de Tunis. Déjà et à l’issue de sa demi-finale gagnée face à la Sud-Africaine Lizaon Du Plessis, Selima Sfar avait déclaré qu’elle était venue participer à cette coupe d’Afrique des Nations dans l’intention de remporter la médaille d’or, et surtout pour prendre sa revanche sur la Marocaine Bahia Mouhtassine. Car, sa défaite et son abandon aux Jeux méditerranéens sont restés en travers de la gorge de Selima Sfar et elle espérait se réconcilier avec le plus large public tunisien, du tennis et du sport en général. Eh bien, Selima Sfar l’a fait non sans talent parvenant carrément à surclasser son adversaire marocaine notamment au premier set où elle ne lui laissa aucune chance. En effet, notre Selima Sfar nationale montra toute la panoplie de son talent avec des services persistants, des revers bien dosés et des coups droits efficaces que Bahia Mouhtassine fut incapable de renvoyer. Ce fut donc un festival Selima Sfar qui l’emporta en roue libre sans rencontrer aucune opposition de la part de la Marocaine, très vite découragée par le sans-faute de notre représentante. Au second set, un peu plus tendue qu’auparavant, Selima Sfar fut plus poussive et Bahia Mouhtassine put faire illusion durant la première moitié du set où l’égalité avait prévalu. Grâce à son puissant revers, la Marocaine mit en difficulté Selima Sfar. Mais celle-ci tenait beaucoup à sa victoire et elle a réagi en grande championne pour terrasser Bahia Mouhtassine parvenant à remporter les trois derniers jeux 6-3 et le match par deux sets à zéro (6-0 et 6-3). La finale simple Messieurs entre Malek Jaziri et l’Algérien Lamine Ouahab tint ses promesses. Au premier set, Malek Jaziri partit en trombe arrachant le service de son adversaire en prenant un avantage de deux jeux à zéro. Cependant, l’Algérien va réagir parvenant à reprendre le service pour égaliser 2 à 2 et prendra l’avantage 3-2. Mais Malek Jaziri va se reprendre pour revenir à 3-3 et mener 4-3. Puis il va conserver son service jusqu’au bout avant de faire la décision remportant le set initial 7-5 grâce à la puissance de ses coups droits et à sa rage de vaincre. Au second set, nous assistâmes au scénario inverse puisque l’Algérien prit le service de Jaziri, et mena au score par deux jeux à zéro puis réduit la marque 2 à 1 malgré quelques fautes directes dues à une certaine précipitation. Puis l’Algérien alterna les coups au fond du court et lobs et augmenta son avantage à 3-1. Cependant, Malek Jaziri, avec la pugnacité qu’on lui connaît et soutenu par un public tout acquis à sa cause, revient à 3-2. Lamine Ouahab avec ses puissants revers et exploitant encore une fois quelques fautes directes de Jaziri va aggraver le score 4-2. Cette tendance va se confirmer puisque l’Algérien remporta un jeu supplémentaire le mena 5-2. Jaziri grâce à quelques jolis coups spectaculaires qui enthousiasmèrent le public revient à 5-3 puis poursuivit sa remontée pour réduire encore la marque à 5-4 toujours grâce à ses puissants coups droits qui firent mal à lamine Ouahab. Mais celui-ci se rebiffa et remporta finalement le second set 6-4. Le troisième set décisif commença en faveur de Malek Jaziri qui débuta fort parvenant à remporter le premier jeu. Mais Ouahab égalise grâce à ses passing shoots que Jaziri ne parvint pas à renvoyer avant d’exercer sa domination sur le match obtenant une avance de trois jeux successifs rendant difficile la mission du Tunisien. Mais réaction d’orgueil de MAlek Jaziri qui arrive à remonter au score 4-2 mais Lamine Ouahab profite encore des fautes directes de Jaziri, aggrave le score 5-2 puis remporta le match 6-2 et la médaille d’or. Il a manqué un tantinet de fraîcheur physique et de lucidité psychologique pour que Malek Jaziri puisse l’emporter car sur ce qu'il avait démontré au premier set, il aurait pu gagner… Abdellatif ___________________________ Flash ... Balles La Coupe d’Afrique des Nations de Tennis, simple Messieurs entre Malik Jaziri et l’Algérien Lamine Ouahab fut arbitré par un Egyptien. Le public a plutôt répondu présent lors des finales et a soutenu à bout de bras les Tunisiens. Son Excellence l’ambassadeur d’Algérie était présent vendredi pour assister à la Cité Sportive d’El Menzah. Il fut reçu par M. Tarek Cherif, le président de la Fédération Tunisienne de Tennis et de la Confédération Africaine. Plusieurs présidents et dirigeants de clubs tunisiens étaient présents parmi lesquels MM. Mehrez Boussayène, président du TCT et Fayçal Derbal, vice-président du T.C. de Carthage Plusieurs chaînes de télé ont couvert l’événement parmi lesquels Canal 21, Tunis7, El Jazira Sports, El Arabi ou Dubaï Sport. La finale Dames entre Selima Sfar et Bahia Mohtassina a duré 1 heures et demi. L’arbitre égyptien a appelé l’arbitre algérien du tournoi Karim Aoudia pour discuter avec lui après une contestation justifiée d’ailleurs de Malek Jaziri Une tombola a été organisée en faveur du public qui a gagné plusieurs cadeaux offerts par les sponsors entre les deux finales. Wahid Alioua, le directeur technique de la FTT a suivi du bord du court central les deux finales. Selima Sfar a été ovationnée, par le public présent après sa victoire en finale. M. Younes Chetali le président de la fédération tunisienne d’athlétisme était en spectateur attentif des deux finales. Le premier set de la finale remporté par Malik Jaziri a duré cinquante cinq minutes. Lamine Ouahab était encouragé par ses coéquipiers et le staff algérien. Abdellatif


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com