Le général Aoun entame une visite aux Etats-Unis





Beyrouth-Agences Le général libanais Michel Aoun, leader chrétien d'opposition, a entamé hier matin une visite de deux semaines aux Etats-Unis, où il doit rencontrer des responsables du gouvernement et du Congrès, a-t-on appris auprès de son bureau de presse. Son porte-parole Antoine Nasrallah a indiqué que "le départ du général Aoun, lundi matin, a été tenu secret" jusqu'au dernier moment "pour des raisons de sécurité". Elu député lors des législatives de mai-juin après être rentré d'un exil de quinze ans en France, le général Aoun, se terre dans une résidence hautement sécurisée, à Rabieh, à l'est de Beyrouth car il considère que sa vie "est menacée". Lors de son séjour aux Etats-Unis, le général Aoun doit rencontrer des responsables du gouvernement du président George W. Bush, des élus du Congrès, ainsi que des délégations de l'importante diaspora libanaise. "Un programme plus détaillé sera diffusé dès son arrivée aux Etats-Unis ", a ajouté Nasrallah. Le général Aoun s'est présenté comme un candidat potentiel à la présidence de la République au cas où le chef de l'Etat Emile Lahoud, éclaboussé par l'affaire de l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri, démissionnerait. Lors de sa visite au Liban en septembre, la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice avait rencontré le général Aoun au siège de l'ambassade des Etats-Unis. Le général Aoun entretient d'excellentes relations avec plusieurs députés et des sénateurs américains. Il revendique la paternité d'une loi votée au Congrès américain en décembre 2002 et instituant des sanctions contre la Syrie.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com