Selon des experts: Un baril à 100 dollars impossible à exclure





Le Quotidien-Agences Les prévisions qui anticipent un baril de pétrole à 100 dollars ne peuvent être écartées tant le marché mondial est sous la pression de la demande et surtout de la spéculation, ont estimé hier des experts du Conseil mondial de l'énergie (CME). Selon Younghoon David Kim, vice-président du Conseil basé à Londres, les fonds spéculatifs sont responsables de la montée des cours, les réserves en pétrole et en gaz étant stables. "On ne peut écarter facilement l'idée alarmiste et pessimiste selon laquelle le pétrole peut dépasser les 100 dollars, du fait de l'intervention de fonds spéculatifs sur le marché de l'énergie", a-t-il estimé au cours d'une conférence organisée en marge du forum de Coopération économique d'Asie-Pacifique (Apec), à Pusan, en Corée du Sud. "Le monde ne manque pas d'énergie", a-t-il pourtant indiqué. L'expert a cité des informations selon lesquelles les réserves de pétrole prouvées atteignaient 1.148 milliards de barils fin 2004, suffisamment pour tenir 41 ans compte-tenu de la production actuelle de 80 millions de barils/jour. Les réserves de gaz s'élèvent de leur côté à un niveau record de 179.500 milliards de mètres cubes, soit 67 ans de production actuelle. De nouvelles technologies devrait en outre permettre de gagner dix ans. Les cours ont atteint un nouveau record le 30 août, à 70,85 dollars, avant de se stabiliser autour des 58 dollars.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com